ConnexionConnexionInscription
B E A D G
141 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Profil de Tcherno

  • PMEnvoyer un message privé
  • EspionVoir ses messages sur le forum
  • Age : 31 ans
  • Localisation : Cogolin, Var (83)
  • Etat : deconnecte
  • Joue de : BASSE GUITARE
  • Emploi : étudiant
  • Loisirs : Musique, Geekisme, Voile, jeux violents.
  • Points : 1205
  • Classement Global : #652
  • Badge : 0
  • Inscrit le : 21/08/2008 (21/08/08)
  • Activité : DECONNECTE
  • Dernière activité : - (01/01/70)

L'appli Cours de Basse Débutants

Développé par slappyto

Son Mur

1 2 3 4 5
0 notes
Aucun commentaire !

Quel est ton parcours musical ?

Je jouais de la basse depuis 3 mois à peine (en école de musique) lorsque des potes, apprenant que j'étais bassiste, décidèrent de fonder un groupe. Nous étions 3 : Cyril à la guitare, Julie à l'autre guitare et moi, à la basse, et on répétait dans un hangar avec les moyens du bord (c'est à dire des pelles à pas cher et des amplis de 15W fournis avec). Puis durant l'été entre la seconde et la première je crois, nous avons trouvé une batteuse, puis une chanteuse pianiste. Elles étaient sympa et plutôt jolies, mais elle n'étaient vraiment pas de mon univers. Et puis Julie nous a quitté. Cyril et moi étions plutôt Rock, Julie plutôt Pop. Cette fille a du talent, c'était déjà une artiste alors que Cyril et moi cherchions encore notre façon d'être. Du coup, on l'a virée du groupe. On a essayé de le faire proprement mais je ne suis pas doué avec les gens, je crois qu'elle ne m'apprécie pas trop. Puis le groupe s'est dissout, et il ne restait plus que Cyril et moi. Bref, ce groupe dura peu de temps, moins d'un an je crois, mais le nom avait changé trois fois : NoName, Brainless (on a découvert que c'était le nom d'un groupe de Funk suisse en cherchant sur le net), et Nitroyard. On avait presque une compo (Cyril avait trouvé une bonne mélodie à la guitare, mais pas évidente à intégrer dans un morceau, en tout pas avec le peu de connaissances qu'on avait) Ensuite, avec Cyril, on a trouvé une batteuse (Aurel, un ami batteur, nous a fait rencontrer Johanna, batteuse de son état, qui était la petite amie du bassiste de son groupe), puis Clémentine est devenue notre chanteuse et le groupe Pulp Addiction est né. La grande aventure. Le Hic, c'est qu'entre la batteuse et moi, ça ne collait pas. Là encore, on n'était pas du tout du même univers, mais elle était tout de même très sympa (et elle jouait bien), alors je faisais des efforts. Puis viens notre premier et dernier concert : la fête du lycée (juste avant les vacances de Paques je crois). Ca se passait en plein air, et le matin à la répèt tout allait bien, on s'était vraiment bien éclaté et on leur avait montré ce qu'était un groupe de rock avec un vrai bassiste ! (A l'époque, j'avais de la technique à revendre et j'ai fait un petit solo avec du tapping histoire de me la péter) Mais l'après midi, le temps change, il y a du vent, la pression monte, d'autant plus qu'à chaque chanteur qui passe sur scène, l'organisateur nous dit "après c'est à vous". Au bout de 4 chanteurs, c'est à nous, pour de vrai, mais on était stressé. Le début du morceau s'est passé sans encombre : on reprenait Feeling Good (les membres du groupe étaient fan de Muse, moi pas mais j'aimais bien leur reprise), et Cyril faisait le piano et la guitare. Oui mais voila, au moment de prendre la gratte pour le solo, on a un problème : le vent ! En effet, le staff n'y connaissait pas grand chose en amplification d'instruments autres que la voix et le playback, alors ils avaient repiqué son ampli avec un micro pour le chant. Du coup, méga larsen, on commence à paniquer, puis le morceau part en quéquette et on l'arrête, et je me défoulé (verbalement) sur la batteuse (qui n'avait rien fait pour mériter ça, la pauvre). Je ne me souviens plus trop de la suite du concert, je me souviens surtout qu'après ça, le groupe était mort. (le batteuse ne m'avait pas pardonné de l'avoir malmenée, puis-je lui en vouloir ?) Donc arrive l'été de la première à la terminale, sans groupe de rock, à jouer à droite à gauche avec des potes. Heureusement, il y avait l'école de musique. Dès la seconde, j'ai enchainé les concerts avec l'école en Mai - Juin alors que je n'avais même pas 6 mois de basse dans les pattes, et sans mentir on avait un bon groupe de jazz et un bon groupe de rock (je me suis même fait draguer par deux inconnues à la suite d'un concert !). L'année de Pulp Addiction, après la mort du groupe, les concerts ont repris avec l'école de musique (toujours en Mai-Juin), et le batteur d'un des groupes m'a contacté, m'avouant qu'il formait un groupe de musiciens, de vrais, qui savent jouer, l'élite quoi, et qu'il avait besoin d'un bon bassiste comme moi. Étant plutôt fier de mes talents de bassiste à l'époque, j'ai accepté (je me foutais pas mal de savoir si ils jouaient bien, j'espérais surtout que je pourrais m'amuser avec des rockeurs). J'ai été accepté par le grand conseil (les autres membres du groupe), et ils m'ont filé une liste de chansons : du Toto, Beat It (de Jackson), Proud Mary (la version de Tina Turner), et spécifiant qu'ils voulaient les jouer comme sur le CD. Ils m'ont expliqué que puisqu'on était un groupe avec un guitariste, un batteur, un bassiste et un clavieriste, ils avaient choisi des morceaux joués avec la même configuration. J'ai trouvé ça débile, mais je m'y suis fait. Je n'ai tenu qu'une seule répèt : je les ai trouvé un poil prétentieux (ils se sont calmés depuis), et j'ai surtout vu des techniciens de la musique, pas des artistes. En bref, je me suis fait chier. Ils étaient bons, mais chacun n'écoutait que son instrument, et je n'ai pas été formé comme ça. Un coup pour rien donc. En parallèle à ça, je menais une vie de vacanciers oisif, à voir les potes à droite à gauche, et notamment mes potes métalleux, qui au cours d'une partie de Donjons et Dragons (la version 3.5) m'ont fait part de leur besoin d'un bassiste qui ne se prenait pas au sérieux pour faire un groupe de bourrins et reprendre des chansons paillardes façon Death Metal (ils appellent ça du "Grind"). Flairant tout de suite la bonne barre de rire, j'ai accepté, et je suis devenu bassiste chanteur (j'étais le seul à pouvoir gueuler "Saucisson" avec une voix suraigüe sans me marrer) des "Anal Intruders", en représentation unique et exclusive à la fête du Lycée. On a fait l'unanimité, à tel point que les gens qui étaient devant la scène me saluent encore en disant "Saucisson" (et dans les soirées d'été au bord de la plage, quand les potes me présentent à des jolies filles ils font "c'est lui Saucisson !". Je regrette presque, parfois...) Ensuite, troisième et dernier été avec l'école de musique, où on avait un bon groupe de jazz, comme toujours, et un super groupe de rock ! Le guitariste était une vraie Rockstar, et bien qu'on n'ait joué que des reprises, elles avaient été retravaillées de A à Z pour correspondre à ce qu'on voulait faire. On s'était vraiment bien amusés. S'ensuivent deux ans d'études intensives, durant lesquelles je n'ai pas de groupe. Je me suis même mis à la guitare (en octobre 2008), parce que la basse tout seul, c'est vraiment triste. Et si tout se passe bien, je reprends l'aventure avant 2010 !

Quel est ton instrument de prédilection ?

La basse, bien sûr ! Quand j'étais môme, on avait une vielle basse HS dans notre chambre (je parle de mon petit frère et de moi). Un jour, je suis allé voir mon père et je lui ai dit "Papa je veux jouer de la guitare comme ça je pourrais jouer avec celle là". Il m'a répondu que c'était une basse, alors je suis devenu bassiste. Et maintenant, on va tenter de réparer la basse HS.

Depuis combien de temps en joues-tu ?

J'ai eu ma première basse à Noël 2004 : un bel instrument mais lourd et injouable (le manche était trop tordu), et bidouillé à mort (des cordes standard et fretless montées dessus, deux cordes Ré et pas de Sol, bref...). J'ai commencé à apprendre les bases avec internet (le rythme et la technique à la main droite uniquement. J'étais tellement passionné que j'étais capable de ne pas bruler les étapes). En janvier 2005, lors de mon premier cours de basse, mon prof m'a dit pourquoi je trouvais que c'était très difficile : cette basse était (et est toujours) injouable ! Du coup je suis allé au magasin de musique (à l'époque, il y en avait un dans ma ville, c'était chouette !) et j'ai acheté un pack Tenson (un basse noire et blanche, micros J+P, passive, un ampli 10W, la house, la sangle et l'accastillage habituel). C'est à partir de ce moment que j'ai vraiment commencé.

Quelles techniques pratiques-tu ?

Déjà, je joue aux doigts, je ne sais pas jouer au médiator (enfin, si, mais moins vite qu'aux doigts). D'ailleurs même à la guitare, je ne joue pas avec un médiator standard (un Dunlop Stubby je crois, ça ressemble à une goute d'eau). Après, je connais les bases du tapping, et à une époque je me défendais pas mal au slap. J'utilise beaucoup les harmoniques, j'aime vraiment le son que ça donne.

Quel matériel utilises-tu ? (hors effets)

Mon matos, c'est : Une basse Ibanez GSR 200 rouge, active, micros J+P d'origine, Une gratte Ibanez GAX 30 blanche (deux humbuckers passifs) un Fender Rumble 100W (d'occase), un enregistreur numérique-boite d'effets BOSS Micro BR

Utilises-tu des effets ? si oui lesquels ?

Je me sers du BOSS Micro BR comme préampli pour la guitare, et parfois pour la basse comme compresseur + flanger.

Si tu devais former le groupe idéal, de qui serait-il composé ?

Le groupe idéal, c'est des artistes, des musiciens qui savent écouter les autres, des potes aussi, un vrai groupe bien soudé avec lequel on prend plaisir à jouer sur scène.

Pour toi, quelle place a ton instrument dans un groupe ?

La basse, on dit qu'on la remarque que quand elle est pas là. Je pense que c'est plus que ça, c'est ce qui fait le lien entre le rythme et la mélodie, c'est indispensable, mais on n'a pas forcément besoin d'en faire des tonnes et de faire étalage de sa technique tout du long.

Quelles sont tes influences musicales ?

Les premiers CD que je me souviens avoir écouté sont un album de Renaud (de la période "Laisse béton"), deux albums des Rolling Stones : Sticky Fingers et Let It Bleed, 666 667 Club de Noir Désir et Prose Combat de Mc Solaar. Ensuite, j'ai fouillé les cassettes de mes parents, vers l'âge de 9 - 10 ans, et j'ai trouvé Black and Blue des Rolling Stones, Powerage de ACDC, ansi que Sandinista (part.1 et 2) et London Calling de The Clash et Crache ton Venin de Téléphone. Bref, ne pouvant échapper à un si lourd passif, je me suis orienté vers le Rock. Plus tard, j'ai découvert plus de The Clash, de ACDC, de Rolling Stones, j'ai découvert James Brown, Bruce Springsteen, Bob Marley (j'ai eu ma période), Matmatah, Jacques Higelin, Gerard Manset, Stephan Escher, The Who, Led Leppelin, Iron Maiden (je préfère de loin leur premier album), The Dandy Warhols, Oasis (très récemment) et j'en oublie sûrement

Comment es-tu arrivé sur ce site ?

Euh... Non, vraiment, j'ai beau cherché je ne m'en souviens pas.

Recommanderais-tu ce site à d'autres musiciens

Nan c'est trop pourri ! (et puis je préfère les faire payer pour mes conseils, pour moi c'est plus rentable)

A venir

Aucun concert à venir !
» Tous les concerts

En Live

Lologal06 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 16 heures
Yinethm vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 19 heures
Chirvasc vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 21 heures
Chassity vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 22 heures