ConnexionConnexionInscription
B E A D G
157 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Paul McCartney, un homme, deux styles de basse, comment jouer comme lui ? SlappytoZine 11 - Artistes

Publié par le
07/03/2012
16699 vues

Encore une fois slappyto est en plein dans l’actualité, car après la première partie de cet article sur les basses utilisées par Sir Paul, le fringant jeune homme a décidé de sortir un album largement inspiré par le jazz de son enfance. J’invite tous les slappytiens à écouter cet album qui est une vraie réussite même si on aurait apprécié plus de chansons originales. Bref, nous allons voir aujourd’hui comme devenir le nouveau McCartney en 3 lignes de basse.

1-ça sert à quoi un bassiste

Grande question. Habituellement, la ligne de basse sert à soutenir l’harmonie et a assuré le tapis rythmique. (C’est de manière théorique, on est bien d’accord). Macca, jeune guitariste gaucher, se retrouve donc propulser bassiste des Beatles et doit se poser la question de quoi jouer. Il s’appuie donc sur les exemples qu’il connaissait. Commençons par voir ensemble “I saw her standing there”

http://www.youtube.com/watch?v=rPn7cAwwDtc  

Comme, nous avons déjà vu la ligne de basse s’articule sur le milieu du manche et on peut dire que ça tricote. Cette ligne n’est pas d’une créativité énorme. Elle est fortement inspirée de ce que l’on peut entendre dans le blues et le rock’n’roll du tout début. Par contre, là où on sent la “Macca touch” c’est le changement de texture opéré au moment du refrain. Alors que toute la ligne sur le couplet est en croches, il passe de manière abrupte à des noires, et là ça fait respirer le morceau et ça permet de relancer avec encore plus de force le couplet suivant.

La bonne note ?

Habituellement, le bassiste joue la note fondamentale de l’accord. Par exemple sur un do majeur, on va jouer un do. Sauf que Macca il a compris rapidement que ce n’était pas une obligation absolue. Voici ce qu’il avait dit un jour en interview :

“Au fil du temps, j'ai commencé à réaliser que tu n'étais pas obligé de jouer que les notes fondamentales. Si [les accords étaient] Do, Fa et Sol, alors il était normal que je joue Do, Fa et Sol, mais j'ai commencé à réaliser que l'on pouvait aller sur Sol, ou simplement rester sur le Do, quand on passe sur Fa. De là, j'ai pensé que si tu peux faire ça, que peux-tu faire d'autre, jusqu’ où peux-tu aller ? Tu pouvais même être capable de jouer des notes qui ne sont pas dans l'accord.”

Ni une ni deux, il met cela en application dans l’introduction d’Eight Days a week.


Il garde ce qui s’appelle une pédale de ré alors que les accords changent. C’est un des exemples nombreux de la souplesse harmonique que McCartney se permet régulièrement.

Passons d’une note à l’autre.

Alors résumons : Pour se prendre pour McCartney, il faut tricoter sur sa basse, savoir jouer sur les textures rythmiques entre les différentes parties et avoir une certaine souplesse harmonique. La dernière chose a savoir c’est la toute puissance des notes de passage. Voyons ensemble l’exemple de Mrs Vanderbilt des Wings

http://www.youtube.com/watch?v=nt_IVOSMAA4  

Voici la partition de l’introduction jouée à la basse :


Dès la première mesure pour passer du la sur le mi, McCartney utilise les notes do et ré. Tradition, venant bien évidemment de la walking bass mais que Sir Paul a su adapter à une musique plus moderne.

 

Dernier p’tit truc pour sonner comme Paul, depuis l’album Sergent Pepper’s, McCartney a prit l’habitude de mettre la basse 2 décibels plus forte dans le mix que tous les autres instruments... Habitude qu’il n’a jamais perdu.

 

Larsen

Tags : SlappyotZine

5 Commentaires

1 2 3 4 5
5 notes
Notes pour Paul McCartney, un homme, deux styles de basse, comment jouer comme lui ? SlappytoZine 11 | Slappyto : 5/5 sur 5 notes
#5
08/03/2012 10:12:44
Tu as entièrement raison xerwer, j'avais fais la transcription de tête. C'est la manière dont je le joues. Pour ressembler plus à la version de PMC à la mesure 2 il faudrait mettre : "noire-noire-deux croches-noire"

et première mesure "noire-noire-deux croches-deux croches" mais c'est vraiment pour chipoter. l'idée y est, et c'est bien là l'essentiel. 
0
0
#4
07/03/2012 22:09:15
Merci pour les partitions. Désolé pour ceux qui ne savent pas lire, mais les tab... c'est très laid et disgracieux. 

Par contre, la partition de  Mrs Vanderbilt des Wings n'est pas fidèle à ce qui est joué, mais pas du tout... pour les notes ça passe, mais pour le rythme, Paul joue bcp plus de notes que les noires enchaînées qui sont écrites   

Néanmoins, très bel article, et merci pour cette présentation de Paul! 




-Séb
0
0
#3
07/03/2012 18:54:35
J'ai vraiment pas l'habitude des tabs et j'ai rien pour en faire sur mon ordinateur...
Mais si quelqu'un peut s'en occuper pour moi ça serait un plus c'est vraI.
0
0
#2
07/03/2012 15:51:01
Super article, mais pour les prochains, serait-il possible que tu mettes les partoches en tablature aussi ?

pour ceux qui n'ont pas l'habitude de la notation standard, ça devient vite difficile à lire.

Merci en tous cas !
0
0
#1
07/03/2012 09:09:42
Petit soucis d'aiguillage, mais c'est bien moi l'auteur de l'article.  
0
+1

En Live

Chirac et Mushaloni ont commenté le topic [Besoin d'un bricoleur !] de Mushaloni il y a 2 heures
Manyak et Wario ont commenté le topic [Photos de vos basses] de lucas il y a 1 jour