ConnexionConnexionInscription
B E A D G
163 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Les bons conseils pour améliorer le son de basse - SlappytoZine 1 - Théorie

Publié par le
22/02/2011
39781 vues

Notre quotidien de bassiste est bercé par le doux rêve d'atteindre le son parfait, quel est le chemin pour y parvenir ?

La plupart des passionnés par leur instrument passent leur vie à acheter du nouveau matos pour atteindre le but ultime ! Mais avant toute chose, c'est quoi le son qui vous fait vibrer ?

Mon son, c'est moi !

De la même façon que vous choisissez vos fringues, le son que vous ferez entendre/subir à votre mère ou à votre public reflétera le musicien que vous êtes, ou du moins votre potentiel bon goût ! Mais comme vous le savez, tous les goûts et les couleurs sont dans la nature. La recherche du son est sans fin, et quand vous tenez enfin LE super son, vous pouvez le conserver un jour, une semaine, une année tout au plus? Mais la vieille manie de vouloir plus, le changement d'humeur ou l'écoute d'un nouveau bassiste pourrait bien bouleverser «votre» son. Aussi il convient d'arriver à définir le son que l'on souhaite pour pouvoir le matérialiser ! Je veux un sond rond ? un son chaud ? gras ? ciselé ? pour pouvoir ensuite le matérialiser.

Mon son en groupe ?

Une fois votre son bien préparé à la maison, il est tentant ou quasiment indispensable de le tester en groupe, et en général c'est la déception : Bein ouai mon batteur il fait un bruit de casserole avec sa ride, mes trois gratteux ont leur nouvelle pédale Heavy Trash Metal Zone réglé sur 11/10, le chanteur braille un je ne sais quoi et moi bein......à y écouter de prêt... on n'entend pas «mon» son – ou.... on ne m'entend quasiment pas, heureusement que les murs tremblent ! Obtenir le son maison en groupe est un challenge car tout le monde est impacté et impacte sur vous, les sons des amplis/instruments rayonnant dans toute la pièce ! Tâche difficile donc !

La chaîne du son

Avant de se lancer dans le remplacement de matos, j'ai découpé la chaîne (simplifiée) du son, à savoir:
1. Bassiste
2. Corps+Manche+Cordes+Chevalet+Réglages
3. Micros
4. Électronique  
5. Effets & Câbles
6. Ampli
7. Salle (réverbération,bruit)
8. Oreilles
9. Porte monnaie
En jouant sur tous ces niveaux on peut parvenir à notre but, suivant ce qu'on recherche comme type de son, on trouvera forcément un niveau à modifier/améliorer, et suivant nos finances !

1.Bassiste

On peut l'appeler le maillon faible de la chaîne! Jouer bien est assez difficile, produire physiquement sur son instrument le son qu'on imagine dans sa tête requiert de nombreuses années de pratique. Pour améliorer cette partie, il n'y a pas de recette miracle : jouez souvent, entraînez vous et écoutez beaucoup de musique !

2.Corps + Chevalet + Manche + Cordes+Réglages

Le 2ème niveau nous emmène directement en relation avec la qualité de votre basse! Une basse pas cher, c'est en quelque sorte une cagette avec des cordes, ça fait un son de basse -ouf!- mais le vernis ne brille pas, elle est fragile, le manche n'est pas rapide, et le son n'est pas bien défini, voir franchement pas harmonieux. Un bon bassiste peut mettre en valeur une basse-cagette sans trop de souci, et par déduction il fera sonner du tonnerre une basse haut de gamme ! Le corps (frêne,tilleul,acajou,etc...) et le manche (érable,acajou,carbone,etc...) sont le support du rendu de base de votre instrument. Le bon bois fourni des bonnes basses mais pas seulement, le son sera coloré suivant le type de bois...toute une histoire ! Le chevalet apporte du sustain (tenue de note) à votre instrument, certains chevalets donnent un son spécial (MusicMan) et d'autres font l'unanimité (BadAss II). On arrive ensuite aux cordes, encore tout un programme. Il existe une bonne cinquantaine de modèles de cordes ! Filets ronds, filets plats, nickel, noyau dur, modèles signature etc... Il faut en tester un certain nombre pour trouver celles qu'on préfère. Beaucoup choisissent aussi des pas trop chers pour pouvoir en changer souvent ! Si vous êtes ultra fauchés, vous pouvez opter pour la marque Elixir : des cordes qui s'abîment très peu, au son et à la tessiture un peu spéciale. Tout le monde vous le dira, une basse mal réglée produit un son pas top, les notes « frisent » (grésillent) ou semblent avoir une durée de vie de note limitée (aucun sustain) et le Slap frôle la misère ! Il faut donc apprendre à régler son instrument pour sa façon de jouer (il n'y a pas un réglage universel!). Le réglage du chevalet et du manche vont de paire, ce n'est pas une opération facile, n'hésitez pas à l'amener chez le luthier pour la faire régler une première fois, et de temps en temps vous remettez un petit coup de clé au manche (le bois bouge dans le temps) pour éviter de repasser par la case luthier !

3.Micros

Le micro est censé capter le son issu des niveaux précédents et le retransmettre. Bien évidemment chaque micro capte le son de manière différente suivant les aimants, le nombre de spires des bobines ! En se renseignant un peu sur le net, on trouve vraiment de tout, que l'on cherche un son chaud, avec des bas médiums ou des aigus clairs ! En général pour une centaine d’euros, et une soudure très simple à faire, on peut changer radicalement le son de sa basse. C’est un investissement à envisager sur une basse de piètre qualité si l’on ne peut se payer une nouvelle basse. C’est un peu difficile d’imaginer quel son on peut avoir avec tel ou tel micro, donc le bouche à oreille peut ici être un bon indicateur. Les vendeurs de micros et autres pièce détachées connaissent leur produit, donc formulez votre demande de son et ils vous trouveront le micro qui va bien ! (petit clin d’œil à l’excellente boutique online américaine www.bestbassgear.com )

4.Électronique

Ce niveau est plutôt réservé aux basses actives qui embarquent un préampli. Le préampli accentue ou atténue des fréquences (basses, mediums, aigus) => un égaliseur à porté de main ! Certains préamplis sont connus pour leur transparence (Aguilar), et d’autres pour leur coloration bien spécifique. Le choix est encore vaste même s’il y a des têtes de gondole (Aguilar, Bartolini, EMG). Notez que certains préamplis ont la capacité ,avec la cablâge adéquat, de se désactiver par l'actionnement d'un push/pull et donc de rendre la basse passive ! Le montage d'un préampli requiert un minimum de compétences en électronique, si vous ne vous sentez pas d'attaque faites vous assister.

5.Effets & Câbles

Les effets sont utilisés pour modifier les sons. Même si nous ne sommes pas guitaristes, un bon compresseur embellira les sons de Slap, une Disto Fuzz fera trembler les murs de la salle de concert et vibrer les cœurs ! La quête pour trouver l’effet qui se combine à merveille avec votre basse, votre ampli ET vos autres effets est sans fin, car on peut en plus changer la place d’effet dans sa chaîne d’effets ! Certains effets comme le compresseur sont toujours en marche donc il convient d’en acheter qui ne dénaturent pas trop le son. Il est aussi de rigueur d’acheter des bons câbles (Adieu yellow câble !) pour ne pas pourrir son signal ; même les mini câbles qui relient vos effets doivent être de qualité. Certains murmurent que les « vrais » bassistes ne devraient jouer sans aucun effet : un bon conseil, faites vous plaisir et achetez de nouveaux effets de temps en temps, ça boostera votre moral de bassiste !

6.Ampli

Nous arrivons au dernier maillon de la chaîne musicale, le fameux ampli ! Composé d’ampli de puissance, de préamplis et de baffle(s), le prix et la puissance est souvent un obstacle. On se voit mal avec un ampli pour gymnase dans son salon et à bas volume : c’est du gâchis ! Inversement on ne peut pas faire de concert avec un ampli riquiqui. Même repiqué en sono, on n’aura pas la puissance procurée par un gros ampli, et donc un son pas top ! Le choix est plus que vaste, le mieux est encore d'aller essayer des marques en magasin avec sa basse, pour se faire une idée de quelle marque acheter, et après on choisit suivant la puissance désirée. Pour information, à la maison ou en appartement, un ampli 15 Watts à transistors est suffisant. En répétition avec un batteur 150Watts, et en salle de concert, 300Watts minimum – vous serez repiqué dans la sono pour la diffusion de toute manière mais c'est important d'avoir de la puissance ! Faites en fonction de vos moyens, mais n'hésitez pas à regarder le marché de l'occasion ! Et surtout ne négligez pas le fait d'avoir un ampli de qualité pour jouer chez vous car vous passerez la majorité de votre temps à jouer chez vous (autant se faire plaisir en attendant les concerts ou répètes)!

7.Salle

L’environnement où est projeté le son est important, c’est le cauchemar des sondiers. Certaines salles de spectacles sont tellement mal fichues (de part les matériaux qui composent la salle ou même la forme de la salle et la projection des enceintes) qu’on n’entend quasiment pas la basse ! Généralement chez vous, vous n’aurez pas trop de souci puisqu'il n’y a pas/peu de réverbération. En répétition avec votre groupe, ça se gâte puisque les salles sont plus grandes et surtout les autres membres du groupe projettent énormément de son. Le son de batterie en répète est souvent immonde, la batterie étant bien souvent à dispo et martelée par votre batteur sourd (à ce propos, n’allez JAMAIS en répétition sans boules-quies ou atténuateurs). Plus le son est fort dans une salle de répète moins vous le contrôlez (le son tape sur les murs et se mélange avec les autres aléatoirement suivant l’orientation des amplis et de votre position !) ; par déduction, faites en sorte que tout le monde joue moins fort tout en étant entendu. La basse étant un instrument indispensable au beat du morceau, faites en sorte qu’on entende bien les bas médiums (les basses à fond ne font que rendre le son confu et assourdissant !)

8.Oreilles

Le dernier maillon de toute la chaîne est celui qui vous permet d’apprécier le son que vous produisez. Il est par conséquent le plus important de tous. Vous êtes celui/celle qui écoute son lecteur mp3 à fond dans les transports en commun tous les jours ? Vous aimez bien coller votre oreille près de l’enceinte pendant les concerts ? Vous allez en répète sans boule quiès dans votre groupe de Métal ? Et bien vous êtes mal barrés : vous êtes prédestinés à bousiller vos oreilles et c'est irréversible ! Ça ressemblerait presque à une campagne mais comment peut-on apprécier un bon son si on entend mal certaines fréquences ?
Vos oreilles transmettent à votre cerveau ce qu’elles entendent, c’est en quelque sorte un super micro – altéré ou non -! L’euphorie produit par un son est très contextuelle, et c’est une affaire de goût : le son de Jaco Pastorius vous fait hérisser le poil ? Votre voisin brûlera le cd dès que possible ! Faites travailler vos oreilles, écoutez pas mal de musique en évitant un unique registre, les jazzeux peuvent jeter une oreille dans le rock et inversement, ça ne fera jamais de mal ! La basse est un instrument passe partout qui est dans quasiment tous les genres de musique. Les parties de basse de Salsa sont assez coriaces et entrainantes, le rap envoie toujours des bonnes grosses basses énormes. Vous l'aurez compris, sans pour autant acheter la soupe pop de Lady Gaga, il est important d'écouter un peu de tout pour se forger une oreille affûtée, et trouver des nouveaux sons !

9.Porte-Monnaie

Les goûts évoluent donc, mais bien souvent, on achète une marque avant d'acheter un son. On entend « Fender c’est de la bonne », ou « Behringer c’est moisi », j’ai envie de dire « probable » mais est-ce vraiment le son Fender qui vous convient et avez-vous assez de moyens pour acheter mieux que Behringer ? Avoir un bon son a un coût, il convient de se tourner vers le monde de l'occasion quand on a peu de moyens, envie de matériel de qualité, et du temps pour attendre la bonne affaire ! Par ailleurs, la basse peut vite devenir un gouffre financier, donc achetez prudemment car tout ne se revend pas facilement quand on sort des têtes de gondoles.

Le son du rock?

Parfois, il suffit simplement de suivre les autres pour trouver le son. Allez je vous donne l'astuce pour avoir LE son rock qui envoie du steack sur Jupiter: Fender Précision Bass, jeu au médiator (son précis) Ampli Ampeg SVT2+« Frigo » 8x10".  Cette configuration est minimaliste mais elle sonne du tonnerre, par contre elle n’est pas à la portée de tous les portes-monnaies !

Que faire ?

Si l'on en croit ces 9 niveaux et le nombre de facteurs associés au changement d'un niveau qui découle sur un autre, la quête pour avoir LE son est longue, très longue ! Mais avec l'expérience, en flânant dans les forums, les rencontres d'autres bassistes plein de conseils, vous finirez par atteindre ce doux rêve ! Et n'oubliez pas de passer plus de temps sur la basse que devant les vitrines ;o) !
Tags : SlappytoZine

9 Commentaires

1 2 3 4 5
21 notes
Notes pour Les bons conseils pour améliorer le son de basse - SlappytoZine 1 | Slappyto : 4/5 sur 21 notes
#9
16/05/2016 17:50:08

petit ajout à ce topic, avec un petits mots sur les basses dites actives. Dans cette catégorie on retrouve des basses avec des micros passifs, et une électronique active (préampli correcteur) et des basses à micros "actifs" qui intègrent dans le corps même du micro un petit préamp et qui en général sont également en basse impédance.

Une des caractéristiques communes à quasiment 99% de ces basses est qu'elles ont une tendance (fâcheuse diront certains) à booster les graves et les aigus, même avec les corrections à zéro, les préamplis correcteurs ne sont donc pas "neutres".

Si le résultat sonore peut paraître flatteur de prime abord, vous vous apercevrez vite, notamment en jouant au sein d'une formation, que cela va avoir tendance à nuire à l'intélligibité de votre son, parce les fréquences principalement responsables du punc et de la clarté de la basse se trouve dans les bas et haut médiums. Le phénomène est encore plus flagrant avec une 5 cordes active. Donc un bon conseil, en partant du principe que vous êtes en possession d'un matos de qualité (ampli et HP), réduisez les graves sur le correcteur ad hoc de votre basse active et vous allez voir que votre son s'en trouvera d'un coup plus clair, plus dynamique et finalement plus intelligible , si vous utilisez des effets, vous verrez aussi que ceci passeront mieux. Enfin , test ultime, si vous en avez la possibilité (et si la version existe), comparez le même modèle de basse en actif et en passif, vous vous apercevrez de suite de ce dont je parle.

0
+1
#8
20/03/2013 13:24:17
Super article, merci
0
+1
#7
28/02/2011 19:51:45
"achetez de nouveaux effets de temps en temps, ça boostera votre moral de bassiste !"
C'est pas faux !!
Perso je ne me sert rarement d'effets quand je joue en groupe, mais quand je bosse tout seul a la maison je me sert d'un multi-effets, et la sa me boost surtout au niveau de la création !!!
Les idées me viennent plus facilement ( même si quand je les reproduit avec le groupe je n'utilise pas l'effets)

En tout cas bravo les gars on sens que c'est un mag fait par des bassistes pour des bassistes!!
Continuez !!!   
0
+1
#6
24/02/2011 08:59:18

L'avantage avec le preamp Barto sur bestbassgear c''est qu'il arrive déjà tout précablé contrairement au preamp aguilar qu'il faut faire préca blé ($40). Mais perso j'attends quand même le sujet sur le montage des preamps avec photos et tout lol. Parce qu'on ne trouve ça nulle part sur le net. Que des bribes d'infos à droite, à gauche ...

0
0
#5
23/02/2011 12:38:58

Merci looda  

Si tu as pris l'option précâblage chez bestbassgear, ça ne devrait pas être très compliqué. Faire un article sur le montage d'un préampli, pourquoi pas ! 

0
0

En Live

Chirac et Mushaloni ont commenté le topic [Besoin d'un bricoleur !] de Mushaloni il y a 2 heures
Manyak et Wario ont commenté le topic [Photos de vos basses] de lucas il y a 1 jour