ConnexionConnexionInscription
B E A D G
128 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Interview de Thierry ETIENNE, créateur de Luthman - Lutherie

Publié par le
20/09/2011
6968 vues

Luthman a débarqué dans le paysage de la lutherie voilà 6 ans. Regardées au départ comme une curiosité sorties de nulle part, les basses luthman sont aujourd'hui devenues une référence tant au niveau de la qualité de fabrication que des prix proposés. Mais qui est derrière tout çà?

Tout d’abord, qui es-tu M. Luthman ?


Je m’appelle Thierry ETIENNE. Je suis né à Paris il y a une bonne quarantaine d’année. Je vis depuis une douzaine d’année dans la campagne parisienne : la vallée de Chevreuse. J’ai découvert la basse à 14 ans via un pote de collège qui vendait pour 500 francs sa vieille basse. J’ai appris à jouer en écoutant le mouvement punk puis un peu plus tard en suivant la cold wave et notamment les Cure. Ca donne une petite idée de mon niveau de jeu ;-)

J’ai fait des études de commerce puis je me suis mis sur le tard à fabriquer dans mon garage des basses électriques en travaillant des morceaux de bois peu nobles mais qui m’ont permis de me faire un peu la main. Cette expérience m’a donné envie de créer de manière plus professionnelle mon propre style et j’ai créé Luthman en 2005 en me faisant aider de deux amis artisans en lutherie.


Qui sont tes artistes de prédilection dans la musique ?


Au niveau groupe, je reste très attaché à mes musiques d’adolescent , the Cure, Joy division, Opposition, Cocteau twins, Stiff little fingers,puis plus tard Massive attack ou encore plus récemment Muse.

Au niveau Bassiste, je dirai Peter Hook (Joy division/new order)) et dans un style plus de groover hors pair, Frank Nelson.

Quel genre de bassiste es-tu ?


Je joue uniquement au doigt dans un pur style de « rocker ».

 

Bon revenons à Luthman : qu’est-ce qui t’as conduit à créer Luthman ?


Une prise de conscience soudaine d’une passion en sommeil pour mon instrument de toujours : la basse. Une passion qui a dépassé le simple cadre de jouer l’instrument. Il fallait que je crée des modèles !


Comment es-tu organisé en termes de production et commercialement ?


J’ai un atelier avec deux luthiers et nous réalisons les commandes au fur et à mesure des commandes clients. Une à une, selon le cahier des charges du client. Il n’y a pas de fabrication de série chez Luthman, ca reste de l’unique.

Commercialement, je vends directement du producteur au consommateur, ce qui permet de rester dans une fourchette de prix raisonnable.

 

Tu as créé beaucoup de modèles en peu de temps, avec même une nouvelle marque (« Jazzette » ndr). Ton offre est-elle arrivée à maturité ?


Oui et non.

Oui, je pense que mon offre est arrivée à maturité car il y a un style Luthman. L’identité Luthman est donc bien ancrée à mon sens. J’ai créé récemment la Supra (synthèse d’une Mystic Evolution et d’une Supreme), ca reste le style Luthman. Je pense faire disparaitre en contrepartie dans un avenir proche la Natural et la Fun car avec le temps, je trouve qu’elles n’ont pas trop leur place dans le style Luthman. Je compte créer encore un nouveau design pour 2012/2013. Le dessin est déjà fait mais il faut que cela murisse un peu encore…

J’ai également deux autres formes sur du papier (faites à l’époque où je passais des nuits blanches avec mon crayon) mais je ne sais pas si elles verront le jour car elle s’éloignent du style Luthman.

Non car comme tu as pu le comprendre dans les lignes précédentes, j’ai du mal à me dire que je ne ferai pas d’autres créations de forme de basse, activité qui me passionne.

La jazzette sort complètement du style Luthman esthétiquement parlant mais…je considère qu’elle est dans la philosophie Luthman : essayer de faire mieux artisanalement ce que l’on peut retrouver partout en grand nombre.

Sur ton site, tu parles d’une philosophie Luthman. Crois-tu que l’on puisse également parler d’une communauté de « luthmanistes », aujourd’hui ?


Honnetement, je pense qu’il est trop tôt pour parler de communauté Luthman. Le temps joue contre moi- pour l’instant- car Luthman n’a que 6 ans d’existence. Je sais qu’il doit y avoir quelque part un début de communauté de « gentleman luthmaniste » ou quelque chose comme cela, ce qui me plait beaucoup dans l’esprit ! D’ailleurs je demande toujours à mes clients s’ils le souhaitent d’intégrer la galerie de mon site dédié « Luthmanistes » ou chacun peut se trouver avec sa basse en photo.

Ce qui est sûr c’est que je garde toujours un super contact avec mes clients et qu’un lien indicible nous unit.

 

Comment se passe l’activité Luthman au-delà des frontières, je crois que tu fais MusikMesse depuis deux ou trois ans ?

Ca se passe plutôt pas mal. J’ai quelques clients allemands, belges, espagnols et de plus en plus de demandes internationales. Il y a même une basse Luthman au fin fonds de la Sibérie.

Après 6 ans, quel bilan pourrais-tu faire de cette aventure ?


Si c’était à refaire : je recommencerai sans hésiter. C’est tellement bon de pouvoir consacrer du temps et de la création à sa passion. Ce que je dis est assez cliché mais c’est pourtant ce que je ressens spontanément. Donc bilan très positif, pas forcément financièrement, mais comme dirait l’autre l’essentiel est ailleurs ?

 

Bon allez, la question à 15 euros : l’avenir de luthman dans 10 ans, à la Tobias style avec une revente à un gros industriel ? ou plutôt à la Carl Thompson, à plus de 70 ans, toujours dans sa cave avec une petite équipe à faire ses instrus ?

 

A la Carl Thompson sans hésitation mais pas dans la cave…sauf si c’est pour déguster un bon vin entre bassistes.

Merci et longue vie à toi et à Luthman!

5 Commentaires

1 2 3 4 5
9 notes
Notes pour Interview de Thierry ETIENNE, créateur de Luthman | Slappyto : 5/5 sur 9 notes
#5
11/04/2012 20:19:17
Bonjour amis bassistes,

j'étais à musikmesse, j'ais pu voir de près ces belles basses, magnifique !
J'aime particulièrement celle de la première photo  .
Un de mes amis en a éssayé une, çà envoi !! 
Bravo à ce luthier, que des encouragements      
0
0
#4
06/10/2011 20:05:53
Comment je  suis décu , trop trop court on en veux plus plus de détails
tu fera plus long la prochaine fois j'espere

a+

0
0
#3
22/09/2011 08:39:51

@guyal : oops voilà c'est réparé  

0
0
#2
21/09/2011 20:41:18

Hello,

Je suis allé rendre visite à Thierry et suis, bien sûr, reparti autrement que les mains vides (Mystic Roots). Depuis, j'ai acheté un deuxième modèle (wave fretless) ... Je dois dire que ces instruments ont une qualité de finition et un confort de jeu que l'on peut imaginer avant de les avoir touchés !!! Il faut le voir pour le croire . . . Et puis, comme dit le proverbe, jamais deux sans trois !!!

0
+1
#1
21/09/2011 16:13:32
merde, y a une photo qui est pas passée. c'est con c'était la seule qui n'était pas une mystic  
0
0

En Live

Captain Biftek et staxbassman ont commenté le topic [Vantage VP 795B] de pastal il y a 2 heures
Captain Biftek a voté pour le message de pastal il y a 2 heures
Cozar dupays vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 23 heures
Tomioux a commenté le topic [vds basse modulus quantum 4] de tomioux il y a 1 jour
Oubaouba vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Grobass a voté pour le message de Wario il y a 1 jour
Pizbey vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 jours
Beb6564 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 jours