ConnexionConnexionInscription
B E A D G
136 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Marre de ta basse ? Envie de retaper une vieille basse qui traine au fond de ton armoire ? - SlappytoZine 2 - Lutherie

Publié par le
21/03/2011
12785 vues

Marre de ta basse ? Envie de retaper une vieille basse qui traine au fond de ton armoire ?

Quel est l’importance du visuel de votre basse ? Il est énorme. C’est souvent une des premières raisons quant à l’achat d’une basse. Je vais vous développer ici un moyen de modifier la couleur d’une basse que vous ne trouvez plus très belle, de rendre une basse bas de gamme plus élégante ou bien tout simplement parce que vous voulez changer, je parles bien de repeindre votre basse. D’après mon expérience, je dirais que c’est vraiment accessible à tout le monde, du moment que la personne soit méticuleuse, patiente, propre et que le travail soit effectué avec rigueur. Le bouclage du travail peut vraiment détruire tout votre effort. Repeindre sa propre basse n’est pas une décision à prendre à la légère. Ce n’est pas une manœuvre que l’on exécute tous les deux ans, ce n’est pas comme changer de chemise. Ne pas oublier non plus que cela ne changera rien du tout au son de celle-ci et que cette action n’est pas réversible.

La durée du travail

Avant tout, il faut savoir que ce travail ne s’effectue pas en quelques heures. Au total, je pense que c’est réalisable en 2 semaines minimum avec beaucoup de temps libre. L’application de peintures en bombe est très difficile au début et nécessite un temps d’adaptation et peut obliger à recommencer depuis le début, mais je développerai ce point plus tard.

Quel est le matériel nécessaire ?

Niveau matériel, il y a 3 catégories : le papier de verre pour le ponçage, la peinture et le vernis.
  • - Le papier de verre : Du papier de verre grain 200, 400 et 600 (surtout 200 et 600 et quelques grains intermédiaires)
  • - La peinture : Une bonbonne d’apprêt (peinture de couleur gris/blanc pour la première couche). 2 ou 3 bombes de peinture mate de la couleur de votre choix. Le nombre de bombes dépend du nombre de couches et de la taille de votre corps. ATTENTION : Il faut IMPERATIVEMENT acheter des bombes de peinture de qualité, de marque. C’est vraiment le choix de la marque de votre peinture qui va donner un bon rendu à votre basse.
  • - Le vernis : Je recommande le vernis polyuréthane, vernis disponible partout. C’est un vernis utilisé pour les meubles et parquets donc très résistant. Il existe des vernis en bonbonne mais le rendu est moins bon.

Et le prix de tout ça ?

70€ en comptant gros, avec 3 bonbonnes de peinture. Le vernis et le papier de verre se retrouve souvent au fond de votre cave, ça peut alléger le prix significativement.

HOP, au travail !

Avant de tout commencer, il faut dénuder la basse : enlever les cordes, détacher le manche, enlever les micros, les potentiomètres, le chevalet,… Il faut qu’il n’y ait plus rien d’autre que le bois du corps. Nous allons maintenant procéder au ponçage du corps pour enlever l’ancien vernis. En effet, il n’est pas nécessaire d’enlever la couche de peinture, il suffit juste d’enlever le vernis.
ATTENTION : essayez de faire le ponçage en extérieur et si possible avec un masque de protection respiratoire. Le vernis est toxique.

Commencez avec le papier de verre gros grain (+/- 200).
Remarque : Si vous utilisez du grain plus gros (pour aller plus vite), vous allez faire de grosses griffes dans le bois, difficilement récupérables. Prenez donc du grain plus fin et prenez votre temps.
Une fois fini avec le gros grain, recommencez à chaque fois avec du grain de plus en plus petit pour enfin finir avec du grain 600 (voir plus si vous voulez une finition parfaite). Le grain 600 est un papier de verre à l’eau. Cela signifie que vous devrez le mouiller pour l’utiliser.
Après l’étape du ponçage, passez un coup de torchon humide pour enlever le maximum de crasses, de poussière ou autres. Il faut vraiment que le corps soit le plus propre possible avant de passer à la peinture.
Nous y voilà enfin : LA PEINTURE. Il est important de pouvoir pendre sa basse car nous allons tout peindre d’un coup et pas côté par côté.
Commençons par la couche d’apprêt. Si vous n’êtes pas familier avec ce genre de peintures, faites des essais avant. Il est important de ne pas vaporiser trop de peinture afin d’éviter les coulures. Tenez la bombe à une distance de + ou – 15, 20 centimètres.
Il est indispensable de poncer entre chaque couche de peinture avec du papier de verre grain 600 ou plus fin. L’utilité du ponçage sera de corriger les petites imperfections, les éventuelles coulures et permettra à la prochaine couche d’avoir une meilleure adhérence. Environ 10 couches de peinture suffiront.

Il ne manque plus que le vernis. Il faut bien faire attention d’appliquer les plus petites couches possibles de vernis. En effet, il est très liquide et forme des coulures rapidement. Ici vous pouvez choisir entre un vernis satiné, mat ou brillant selon l’effet que vous voulez obtenir. Tout comme la peinture, il faut poncer entre chaque couche. 4 à 5 couches seront nécessaires pour finir le travail.

Maintenant que tout est terminé, attendez une grosse semaine avant de revisser le chevalet, les micros,… car la peinture ne sera pas complètement sèche et pourrait déborder du chevalet ou des potentiomètres.

Et maintenant ?

Voilà tout est terminé vous avez tout remonté et vous pouvez enfin contempler votre travail. Que faire maintenant ? Vous pouvez toujours repeindre votre tête/corps, changer de micros et pourquoi pas même défretter votre manche ? A vous de voir.

5 Commentaires

1 2 3 4 5
7 notes
Notes pour Marre de ta basse ? Envie de retaper une vieille basse qui traine au fond de ton armoire ? - SlappytoZine 2 | Slappyto : 4/5 sur 7 notes
#5
08/11/2013 16:50:34

Repeinte lorsque j'étais apprenti carrossier/peintre. C'est un noir porsche, le logo avec la croix de Malte c'est mon groupe. Déco à l'aérographe. Application de la peinture au pistolet. Bouchage de tous les trous de vis de la plaque et application d'un mastic polyester pistolable. Je l'ai fait gratis car dans le cadre de ma formation, mais je penses qu'il y en a pour facile 300€....
0
0
#4
31/03/2011 20:39:26
Oui, tu as raison, j'ai oublié de le marquer, c'est une méthode personnelle. Une autre peut tout a fait fonctionner.

Et j'ai aussi oublié de mentionner l'utilisation de la cale qui est indispensable
0
0
#3
31/03/2011 11:40:04
De ma graaaaaaaaaaaaaaande expérience du ponçage et de la finition ratée (voir topic SS1 en restau) je dirais qu'il y a quelques points qui peuvent varier selon la personne qui pratique mais bon:

- Poncer le vernis au 200 n'est pas vraiment utile sauf pour vider son compte en banque en papier de verre et bouffer vos semaines de congés. Commencer à la machine au 120 voir 80 si c'est un vernis PU de 3mm d'épaisseur, et une fois qu'on est au bois, passer (en 2, 3, 4 ou autant qu'il de passes qu'il sera necessaire) au 120, 150, 180, puis 240 et 320 à la main. Au dessus de ces grammages, ce n'est pas vraiment utile (Pour le ponçage du bois, pas pour l'égrainage du vernis ou de la peinture qui se fera au papier à l'eau)

- Quand on arrive au papier de finition (240&320), il est important de couper les fibres du bois qui se relèveront avec l'humidité et qui donneront un coté rapeux au bois et dégueu à la finition. Pour se faire, il faut humidifier le bois avant ponçage et, une fois sec, poncer en faisant des cercles. Nettoyer, humidifier et poncer de nouveau cette fois dans le sens des fibres du bois et ainsi de suite jusqu'à disparition de ces maudites fibres.

- Pour l'égrainage de la peinture / d'un vernis sur un corps plat, il faut impérativement utilliser une cale à poncer. Cette dernière homogénéisera le niveau de la peinture/vernis en ponçant les aspérités les plus "hautes" et permettre à la couche suivante de remplir les "trous". Il faut autant de couches et de ponçages qu'il y aura de points "brillants" dans le vernis/peinture (le ponçage matte la finition et les points brillants que l'on aperçoit à lumière rasante sont des creux qui nécessitent d'être comblés par une nouvelle couche).

- Il y a plusieurs méthodes d'application d'une finition (pistolet, bombe, pinceau, rouleau, tampon...). Le pinceau n'est pas forcément une bonne option à cause des traces qu'il laisse derrière lui, il vaut mieux lui préférer le mini-rouleau mousse ou la bombe et si vous avez un pistolet avec un compresseur, cherchez plus: vous avez votre graal pour une finition parfaite !!!

- L'étape finale : le polissage pour le fini brillant miroir (j'ai pas encore fait mais ça ne saurait tarder )

0
0
#2
23/03/2011 17:35:20

Sa dois etre Longs et Beaucoup de travaille et un budgé important je me lancerai cette été la dedant ! 

0
0
#1
22/03/2011 08:19:51
Cest bien au moins c'est compréhensible  
0
0

En Live

Almodovars vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 11 heures
Engué vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 12 heures
Kakou NC vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 14 heures
Tomioux a commenté le topic [vds basse modulus quantum 4] de tomioux il y a 1 jour
Ray a commenté le topic [G&L M2500 parfait état ] de Ray il y a 2 jours
Stephfff vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 3 jours
Dji-san vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 4 jours
Malkofr vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 4 jours
Grattos95 et Groumph! ont commenté le topic [Pat est décédé] de khan il y a 5 jours