ConnexionConnexionInscription
B E A D G
222 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Un luthier pour formation en alternance ?

#1
15/06/2011 23:53:26
Salut à tous,

Me revoilà sur Slappyto, maintenant que j'ai un pc suffisamment correct pour supporter le nouveau site. 

Je suis donc de retour avec un soucis de taille :
Ma copine, sortant du bac veut faire une formation de bon niveau avec l'objectif de devenir Luthière au niveau professionnel. (Eh oui, les filles dans la lutherie... C'est pas souvent!)
Pour cela, elle a fait ses recherches, et a trouvé 2 écoles. Une a Bédarieux , et une autre au Mans (l'ITEMM). Son choix s'est porté sur l'ITEMM, après visite des locaux et présentation du programme.
Seulement voilà, la formation est en alternance, et il faut par conséquent trouver un luthier apte à l'embaucher durant sa formation.
C'est par ailleurs le seul critère de sélection de l'école : trouver un employeur.


Ma question est donc simple; Connaissez vous un luthier sympathique prêt à aider une jeune fille très motivée ?

En fait, l'employeur peut aussi bien être un luthier, qu'un magasin de musique (avec bien sur une préférence pour le luthier...), l'école s'étant rendue compte de la difficulté à trouver un luthier en employeur.
La spécialité serait orientée plutôt vers les guitares/basses, acoustiques, ou alors les mandolines. (proposez tout de même si c'est autre chose !).
Au niveau de la localisation, l'idéal serait soit en région parisienne, soit dans les alentours d'Evreux (27), soit dans les alentours du Mans (72). (Encore une fois, si c'est ailleurs, proposez quand même !)

Nous avons fait le tour de tous ceux que nous connaissions, sans succès, ca devient désespérant !
J'ai fais aussi quelques recherches sur le net, il y a quelques témoignages d'étudiants en même situation, et on apprend rapidement que tout se fait par connaissances.

Je tiens à préciser que l'employeur pourra bénéficier d'aides financières à l'embauche à la formation. (C'est souvent ça qui pose problème, la majorité des luthiers ne roulent pas sur l'or, font ça par passion, et ne peuvent que trop rarement se permettre d'embaucher...).

Je suis preneur de n'importe quelle astuce, piste, nom, enfin tout quoi !

Nous serons en tous cas très reconnaissants à quiconque pourra nous aider !

 
0
0
#2
16/06/2011 00:50:57

Le canada sinon je pense que ça sera très dur.

0
+1
#3
16/06/2011 06:23:20
Bonne chance à vous... j'ai essayé aussi ... y'a 6 ans, maintenant jsuis menuisier et je fais quand même mes guitare xD
0
0
#4
16/06/2011 08:34:34
Vu la difficulté qu'ont la plupart des luthiers pour vivre de ce métier-passion, je doute qu'elle puisse trouver quelqu'un pour l'embaucher. Sinon peut être pourrait elle trouver un job auprès d'une manufacture plus industrialisée genre Vigier. Bien des anciens ouvriers de chez eux se sont mis à leur propre compte par la suite.
0
0
#5
16/06/2011 08:48:09
Retirer
Pseudo Supprimé
Je sais qu'il y a des aides de l' Etat pour l'embauche des apprentis, l'artisan n'a généralement rien à remettre de sa poche, après l'alternance faut voir effectivement, c'est un autre statut.
Que ce soit pour un apprentissage ou un contrat de qualification, il y a bien des aides sous formes d'allègement de charges, mais elles elles sont loin de combler la totalité des frais liés au salaire

Et effectivement selon le statut de l'entreprise, je sais qu'il y a des cotisations à la formation, des budgets annuels imposés pour la formation du personnel etc... mais bon là dessus je m'y connais pas trop donc je préfère ne rien dire plutôt que de dire des bétises
0
0
#6
16/06/2011 09:01:28
Bon courage, je sais ce que c'est.
0
0
#7
16/06/2011 09:07:06
Retirer
Pseudo Supprimé
J'ai déjà vu des employeurs recevoir plus qu'ils ne donnaient, c'est même assez courant, du moins pour des jeunes en CFA. Et ça dépend de la branche d'activité, si ce n'est pas un secteur considéré comme prioritaire (bâtiment, restauration, industrie) là oui ça peut être différent.
 Ca dérive un peu du sujet initial là, mais pour ce qui est des métiers du BTP (dont je fais partie) je peux t'assurer que la formation en alternance a un coup non négligeable pour l'entreprise. Si tu calques ce coût sur un petit luthier entrepreneur, le temps de production perdu à apprendre le métier à son apprenti, la rémunération de ce dernier en heures non productives (temps passé en centre de formation) et son très faible rendement... Je serais luthier, autant j'aimerai pouvoir former un d'jeun à mon métier et lui transmettre mon savoir faire, autant les contraintes seraient beaucoup trop nombreuses et trop couteuses.

En fait c'est pour cela que je disais et que je pense que sa copine devrait chercher plutot du coté des manufactures d'instruments type Vigier Lag et surement d'autres que je ne connais pas mais qui auront surement plus la santé financière pour assurer la formation que le petit artisan du coin qui peine à se verser un salaire chaque mois
0
0
#8
16/06/2011 09:23:20
Exact ! Et puis il n'y a pas de perte de temps à apprendre à un jeune du BTP à passer le balai ou à aller creuser à la paluche dans les tranchées du coup il est opérationnel dès la signature de son contrat
0
+1
#9
16/06/2011 09:34:47
Nan mais si il passe pas le balai, il peut monter les étais au 4eme étage ou faire du béton à la main ! Bref il est rentable le petit  
0
0
#10
16/06/2011 20:03:30
Merci à vous tous pour les infos !
J'avais déjà lu le topic des luthiers/magasins de musique, (ils faisaient partie de ces enseignes qu'on connaissait) et malheureusement, aucune réponse positive dans toutes nos régions...
Puis le Canada... Need money !
C'est pas idiot pour Vigier, je leur ai envoyé un mail, a tout hasard.
Sinon, oui, comme vous dites, le souçis des luthiers, c'est pas le manque de place, mais bien le manque d'argent (les aides de l'Etat épongent un peu le salaire de l'employé, mais ça coute quand même au luthier)

J'me dis qu'y'a forcément une bonne adresse, ou quelqu'un qui connait quelqu'un...

Jbassaddict49, tu as une association (de musiciens) ? Est-ce que ça te dérangerait de laisser courir le bruit ? Je te demande ça si vraiment ça ne te coûte rien bien sûr. Ou alors à ton luthier d'Angers, s'il connait un luthier dans ma région... Ca serait vraiment cool!

Bref, si quelqu'un à d'autres idées, ou d'autres retour d'expérience...

Merci à vous  
0
0
#11
17/06/2011 09:36:19
Retirer
Papa Noel

J'me dis qu'y'a forcément une bonne adresse, ou quelqu'un qui connait quelqu'un...
 J'veux pas faire l'aigri de base mais c'est juste un projet pour ainsi dire non-viable, ou alors qui s'inscrit dans une volonté de fer et une démarche temporelle qui relève du projet de vie.

Des jeunes qui veulent faire luthier il y en a des milliers et pad'bol le secteur est sur-bouché.
La demande, l'offre, toussa.

C'est sûr, des luthiers on aimerait en trouver à tous les coins de rue, comme des opticiens. Pourquoi pas des luthiers franchisés tient.

Les études en France ? "inutiles" et pompe à fric (ouai, "l'Etat" aide, les organismes sont bien contents de récolter le pognon, c'est un grand classique)

Si tu crois sortir luthier en ayant fait Bédarieux ou l'ITEMM, tu te trompes complètement.

L(D)es luthiers eux-même disent que ça ne sert à rien.

D'ailleurs si tu aurais fait une recherche sur l'ami gougoule, tu auras trouvé des dizaines de topics similaires.

Tu veux devenir luthier ? tu fais "comme tout le monde" , c'est à dire tous les nouveaux jeunes luthiers :

Tu fais plusieurs dizaines de projets en amateur, de qualité et tu te fais un nom dans le milieu, par chance tu pourras monter ton entreprise.
Tu sors d'atelier d'une grande marque, ouai, mais le soucis est le même, tu dois te faire un nom. Et sans projets de réalisé sc'est mort.

Des luthiers amateurs il y en a plusieurs milliers en France. Et pour ainsi dire tous extrêmement talentueux.
Parmi eux, plusieurs centaines qui aimeraient en vivre. Et certains qui commencent à le faire. (Donc concurrence qui va en plus devenir forte)

Attention hein, je ne dis pas que ces deux écoles ne servent à rien (presque) mais si tu crois obtenir le bagage pour ouvrir ton atelier, tu te trompes.
Elles sont bien pour pouvoir finir dans un magasin de musique à ressouder des potards ou changer un sillet, mais..


Si tu veux faire de la lutherie "à l'ancienne" , il y a Mirecourt.


Sinon c'est l'étranger.



0
+1
#12
17/06/2011 09:49:48

Up pour MIrecourt (j'habite pas très loin). Je vais être un chouïa provoc mais à mon avis, quand on parle de lutherie guitare-basse, on est plus dans la manufacture que dans la lutherie, il faut certes des compétences techniques, un joli coup de crayon... mais au final, il ne s'agit "que" de l'assemblage de deux morceaux de bois auquel on rajoute un peu d'accastillage et d’électronique (et des cordes?) On est loin du boulot et des compétences nécessaires pour réaliser une contrebasse en termes d’ébénisterie. J'adore la basse mais ça reste un instrument "cheap" quand on lorgne du côté de la lutherie traditionnelle (une basse à 2000 euros on est dans du haut de gamme, pour du haut de gamme en contrebasse, c'est quoi, 20000 euros?

0
+1
#13
17/06/2011 09:55:40
Retirer
al.louis55

Up pour MIrecourt (j'habite pas très loin). Je vais être un chouïa provoc mais à mon avis, quand on parle de lutherie guitare-basse, on est plus dans la manufacture que dans la lutherie, il faut certes des compétences techniques, un joli coup de crayon... mais au final, il ne s'agit "que" de l'assemblage de deux morceaux de bois auquel on rajoute un peu d'accastillage et d’électronique (et des cordes?) On est loin du boulot et des compétences nécessaires pour réaliser une contrebasse en termes d’ébénisterie. J'adore la basse mais ça reste un instrument "cheap" quand on lorgne du côté de la lutherie traditionnelle (une basse à 2000 euros on est dans du haut de gamme, pour du haut de gamme en contrebasse, c'est quoi, 20000 euros?

 Carrément d'accord, il y a bien des parametres à prendre en compte pour la lutherie "electrique" mais elles sont une goutte dans l'océan au regard des connaissances et du savoir faire necessaire à la confection d'un instrument de lutherie traditionnelle.
0
0
#14
17/06/2011 09:58:00
<c'est pour ça que je cite Mirecourt>
0
+1
#15
17/06/2011 10:03:24
Retirer
Pseudo Supprimé
Retirer
begg
<c'est pour ça que je cite Mirecourt>
 Allez je te mets +1 va t'as lair d'y tenir toi aussi  
 Pour l'ensemble de mon oeuvre alors  
0
+1
#16
17/06/2011 10:11:36

Bon allez, si c'est pour l'ensemble de ton oeuvre +1. 

(mais faut faire gaffe parce que en général c'est décerné à titre posthume et vu la gueule de ton avatar, t'en as plus pour très longtemps. PS: si c'est ta grand-mère euh désolé )

0
0
#17
17/06/2011 10:16:54
 
0
0
#18
17/06/2011 21:08:11
Ptain, c'est déprimant...
Mais avec tout les arguments que tu as sorti, j'suis en train de me dire que tu as raison.
Il faut bien une maîtrise du bois pour faire des instruments, mais je pense qu'on en fait l'acquisition avec l'experience (même si quelques études n'y feraient pas de mal).

Vous pensez donc qu'il vaudrait mieux laisser tomber ce genre d'études, investir dans un stock de bon bois et se démerder ?

J'lui en parlerais, ca va être la grande désillusion...


 
0
0

En Live

Johanson et priyanka ont commenté le topic [Quelle pédale Detune up/down pour basse ?] de pk.grs il y a 3 jours
Emerald, Malicia, grobass, MasterFailure et Poppyto ont commenté le topic [Le Topic du Freepost 7] de Vikie il y a 3 jours
BeamboomerOLD vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 5 jours
Poppyto a voté pour le message de grobass il y a 1 semaine
MasterFailure a voté pour le message de Poppyto il y a 1 semaine
Grobass, Samy et Poppyto ont commenté le topic [La mort de Slappyto?] de kurt il y a 1 semaine
Grobass a commenté le topic [une chope s'il vous plait !] de Adrien21 il y a 1 semaine
Escapegames vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Testovate vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Insulevel vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine