ConnexionConnexionInscription
B E A D G
123 connectés Aller à Sweepyto Guitare

La musique comme orientation professionnelle.

#1
18/12/2011 01:25:41

Bon j'espère ne pas paraître ridicule à m'épancher sur le fourm et rassurez-vous, je ne l'ai pas confondu avec un psy. Je dois cependant vous raconter un poil ma life pour expliquer mon problème et, je l'espère, recevoir quelques infos utiles.

 

Je suis actuellement en licence (en erasmus) d'economie appliquée à Dauphine mais il est loin d'être certain que je la valide considérant le manque total de motivation dont je souffre récemment. Pour être honnête, je ne viens pas juste de découvrir que je n'aimais pas ce que je faisais, si je fais le bilan des 2 ans et demi qui sont passés, la seule chose qui m'ai motivé est la musique.

 

Je n'osais pas me poser honnêtement la question jusqu'ici car je ne me pensais pas assez doué ,et parce que je n'ai que 3ans et demi de basse en dilettante derrière moi avec des connaissances théoriques inégales et globalement médiocres, autant dire un très maigre bagage pour un gars de 20 ans. Enfin et surtout je ne voulais pas rallonger mes études et être un poids financier pour mes parents encore plus longtemps, et j'avais peur de les décevoir en choisissant une filière non-séléctive (j'ai toujours été assez doué pour les études)

 

Après en avoir parlé un peu avec mes parents, j'en suis arrivé à considérer un changement radical. Mon idée est de faire le deuil de mes 3 ans d'éco-g, de bosser un maximum la basse et la théorie tout seul cette année et de m'inscrire au conservatoire et  en musicologie l'année prochaine. Puis d'aviser en licence entre l'enseignement (concours d'iufm) ou la pratique comme musicien professionnel.

 

J'aurais aimé avoir votre opinion sur la viabilité d'un tel projet ainsi que des infos sur les voies vers la pratique professionnelle de la musique, particulièrement les expériences personnelles des pros du forum.

 

Merci d'avoir lu ce pavé pour ceux qui en ont eu le courage, et merci d'avance pour vos réponses.

0
0
#2
18/12/2011 01:39:22
pour toi c'est quoi être musicien professionnel?

Tu dois en avoir une idée précise puisque tu es prêt à mettre de coté tes études pour faire ça. Si ce n'est pas le cas ça veut dire que tu es prêt à tout remettre en question sur un fantasme du métier de zicos, et ça c'est dangereux selon moi.
0
+3
#3
18/12/2011 01:45:38

Donner des cours, faire du baluche, peut-être des sessions et si j'ai de la chance avoir un groupe qui tourne assez pour pouvoir produire une galette ou deux sans mourir de faim.

 

Je compte certainement pas devenir riche et célèbre .

0
0
#4
18/12/2011 01:47:05
ha ouais, ma vie quoi.


Ne fais pas ça.



 
0
+9
#5
18/12/2011 01:56:42
Est-ce que tu pourrais développer éventuellement un peu? J'avais lu avec attention le topic que tu avais créé où tu avais exprimé ton ras-le-bol de la musique alimentaire et j'imagine que c'est en partie cette frustration contre laquelle tu m'avertis, mais faut voir que l'alternative se résume pour l'instant à faire des études qui ne m'intéressent pas pour faire un boulot que je ne veux pas faire.
0
0
#6
18/12/2011 02:17:37
Oui mais franchement, si tu as un talent naturel pour les études ça veut dire que tu es suffisamment structuré mentalement pour mener deux activités de front, à savoir des études et l'apprentissage de la musique.
Après, faire le conservatoire et musicologie c'est un chemin que je ne connais pas, mais l'aboutissement de ce chemin c'est d'être prof.

Tu peux être musicien professionnel niveau baluche et prof en cambrousse sans faire d'études musicales très poussées, il faut juste prendre la basse et pratiquer 4h par jour minimum pendant 3 ou 4 ans. Un prof de basse 1h/semaine pour te cadrer et le tour est joué.
Rien d'inconciliable avec de brillantes études.

Ensuite, si tu veux te lancer dans le métier, tu ne trouveras pas d'infos "sûres" comme chez les cadres commerciaux, des infos sur les stages en entreprise débouchant sur telle ou telle opportunité professionnelle avec plan de carrière à la clé.

Si tu sens que tu veux le faire, fais-le, car après tout la musique (en tout cas pour les musiques actuelles) c'est une aventure, une suite de rencontres improbables, un univers particulier, marginal. Il faut le SENTIR, pas le raisonner. Et pour toutes ces raisons, tout lâcher pour se lancer dans ce job c'est DANGEREUX.
Maintenant tu as 20 piges, si tes parents te font confiance, vas-y, que tu réussisses ou que tu te casses la gueule ça ne changera pas grand-chose, tu as 20 ans, c'est le moment de foncer.

Pour finir, comme tu as lu mon topic sur l'intégrité, je ne vais pas te donner d'infos concrètes sur ce job car je vais te démoraliser, te dégouter et je vais (encore) passer pour un mec aigri.
De plus, si ta vision du métier, le bonheur que tu cherches, c'est de faire du baluche, accompagner des artistes de variétoche à la télé et enregistrer des jingles de pub, tu oeuvres pour le mal et en tant que JEDI je ne peux cautionner cela.   (t'as vu j'ai mis des smileys)

0
+1
#7
18/12/2011 12:14:41

tiens une vid qui pourra peut être aussi t'aider , bien que ça reste trés leger au niveau réponses
http://www.youtube.com/watch?v=dzfeddiEJGA&...  

aprés perso , si tu etait mon fils , je te dirais de finir tes études , et de t'éclater dans la musique .
à un moment , il y aura peut être un virage à prendre , et un choix à faire .  mais c'est vrai que de vivre de sa passion , ça n'a pas de prix .

0
0
#8
18/12/2011 12:46:51

Si t'es doué et que t'es en dernière année, bosse les 4 mois qui restent, réussi, trouve un taf alimentaire et bosse la basse sérieusement.

Un taf alimentaire c'est à mon humble avis pas pire que faire de la baluche alimentaire quand on n'aime pas ça.

 

Et puis ça te laissera de quoi trouver un travail payé plus que le smic si jamais t'es dans la merde.

0
+4
#9
18/12/2011 13:38:58
Salut !
je viens donner mon point de vue qui n engage que moi !
j ai choisi a 18 ans d arreter mes etudes ,
j en ai 36 et je vie de la musique depuis 11 ans a présent , perso j ai aucun regret ds mon choix , j ai jamais fait de bal par choix ( attention je jette pas la pierre a ce qui le font )j ai tjs eu des groupes de compos avec de belle scene etc , a l arrivé de mon fiston j ai arreté l intermittence et la route pour me consacrer au cours et stages de basse !
alors oui c du tps , du taf , de la motiv et pas forcement le grand train de vie mais c aussi la liberté !
je te conseil rien chacun sa route c juste un témoignage




0
+2
#10
18/12/2011 13:48:06
c'est fou le nombre de jeunes que je vois qui grimpe les 3/4 de la montagne pour finalement renoncer les derniers efforts. On a tous envie de jouer de la musique H24, mais comme l'a si bien dit Le Sébu, ça ne marche pas toujours. Et si tu as une période de creux, si tu as un diplôme tu pourras peut-être trouver un travail et pas retourner "chez papa-maman".

Personnellement je pense que le succès est plus probable avec un groupe et des zikos qui en veulent, qu'avec une carrière solo en temps que musicien de session ou prof. J'ai vu pas mal de groupes qui avaient de gros potentiel et qui splittent parce que les motivations (ou les moyens) des uns et des autres diffèrent. Un groupe qui a du potentiel (qui travaille sérieusement et se trouve une bonne identité) a toute les chances de vivre de sa musique s'il tient dans la durée. Mon avis, avant de quitter tes études, ne te centre pas sur tes capacités mais sur celle de ton groupe... je rejoins Le Sébu, la vie musicale c'est surtout des rencontres et des collaborations.
0
0
#11
18/12/2011 16:12:25
Valide ta licence si t'es presque au bout, c'est toujours une sécurité que tu seras peut être content d'avoir plus tard.
Perso j'ai repris 5 ans d'études dans la gueule après un gros virage, et j'ai eu du mal à tenir jusqu'au bout : heureusement que j'ai tenu finalement. Si tu peux, bosse la basse en même temps, puis une fois ta licence en poche, prend toi une ou deux années avec un jobàlacon pour pas mourir de faim, ou alors en étude de zik et vois où ça te mène.

Au bout d'un moment si c'est trop galère et que ça ne te mène nulle part, tu pourras retomber sur tes pieds.

Il te reste quoi ? 6 mois pour avoir ta licence ? Alors que t'as déjà fait 2 1/2 ? Si tu ne veux pas être un poids pour tes parents comme tu le dis, finit ce que tu as commencé.
0
0
#12
18/12/2011 16:33:38
Ben voilà, tu fais ta crise d'ado à 20 ans. Mieux vaut tard que jamais. Trouve toi quelqu'un en qui tu aies confiance pour qu'il te donne le coup de pied au c.. dont tu as besoin. Tu finis ta licence, tu continues à t'éclater sur ta basse, et après avoir réfléchi, tu décides. Mais bifurquer maintenant, c'est idiot. Le RSA n'est pas fait pour ça !
0
+1
#13
18/12/2011 18:31:07
J'ai fait un truc similaire, m'orienter vers la musique après des études d'ingénieur. J'en suis revenu, entre autres par besoin de certitude de pouvoir bouffer sur le moyen terme. L'autre chose à prendre en compte est le nombre de gens qui s'orientent vers la musique alors que le marché va mal : trouver un créneau viable relève plus de l'expertise en marketing et stratégie que de la technique musicale. Heureusement, tu as dit que tu étais doué pour les études en éco...
0
0
#14
18/12/2011 18:34:37

Je vais te montrer comment gagner ta croute si tu souhaite vraiment survivre dans la musique pro... 

 

 

ceci n'est pas une blague   

0
+3
#15
18/12/2011 18:57:32


LA PREUVE !!
0
+4
#16
18/12/2011 19:49:45
Sauf si tu veux faire musicien ET clown
0
0
#17
18/12/2011 22:12:07
En vla un qui est bien parti pour finir a MAI ...
Ce que je trouve bête c'est d'arrêter a quelques mois du diplôme. Je sais bien que le niveau est élevé à Dauphine m'enfin c'est pas Centrale non plus. Au boulot fainéant ! Même si ça ne te plait pas le fait d'être diplômé de Dauphine atteste de tes capacités et t'ouvre de nombreuses portes. Quitte à repiquer ton année et à bosser comme un damné ça vaut le coup.
0
0
#18
19/12/2011 01:05:42

Merci pour vos réponses, pour répondre à baleine sur la crise d'ado c'est aussi l'impression que j'ai, mais ça fait quand même

2 ans que je me sens pas heureux du tout dans mes études et encore moins à l'idée du job sur lequel elles découlent.

 

Petite précision, j'ai dit que j'étais plus très sûr d'arriver à valider mon année, pas que je n'allais pas essayer. Le truc c'est que ma licence ne vaut quasiment rien sans master derrière, c'est comme ça que sont pensées les formations à Dauphine, et que je me vois de moins en moins me farcir un master puis un job que je vais probalement détester. Au final ma réorientation en musico me ferait faire qu'une année d'étude en plus, et des études bien moins chères.

 

J'ajouterais par ailleurs que s'il s'agit de faire un job alimentaire il y en a un que j'ai déjà pratiqué et qui me plaît énormément, l'animation(oui, je sais, niveau précaire c'est pas mal aussi, apparemment j'étais pas né pour être riche). Je pense qu'être prof de musique ça me plairait bien sinon, mais je suis conscient que les places deviennent de plus en plus restreintes.

0
0
#19
19/12/2011 08:23:54
Retirer
Ryuken
Au final ma réorientation en musico me ferait faire qu'une année d'étude en plus, et des études bien moins chères.

 

 

Je ne sais pas combien te coutent tes études actuellement, mais les écoles de musique sont très onéreuses..
0
0
#20
19/12/2011 09:24:30
Passer par le conservatoire ou musicologie ne fera pas de toi un bon bassiste en tout cas. Mais peut-être l'es-tu déjà.
0
0
#21
19/12/2011 09:30:27
Retirer
Le Sébu
Passer par le conservatoire ou musicologie ne fera pas de toi un bon bassiste en tout cas. Mais peut-être l'es-tu déjà.
 Je ne peux qu'approuver ce commentaire pour la fac de musico. Son but n'est pas de former des musiciens (à part certains cursus professionnels), mais de former des professionnels de la musique : musicologue, chercheur, enseignants en collège/lycée, documentalistes spécialisé, arrangeur, gestion culturelle etc...
0
0
#22
19/12/2011 09:44:36
Ta décision a l'air plutôt prise.
Juste en vieux con, je voulais te dire que tu devrais finir ta licence, t'en cas y être, même si ça te gave, t plus à 4 mois prêt.
Sinon un aperçu des grandeurs et décadences qui t'attendent ds les chemin tortueux et aussi lumineux de ton orientation professionnelle avec un résumé de Juan Nelson, qui après avoir jouer avec Ben Harper, galère pour retrouver du taff  (un comble car le gars est loin d’être une saucisse...) mais ne lâchera rien pour continuer la musique.

http://www.notreble.com/buzz/2010/06/03/juan-nelson-mini-documentary/  


Bonne chance.
0
+1
#23
19/12/2011 09:51:31

Au point où tu en es valide ta license. Ensuite tu auras tout le loisir de t'orienter sur la zic.

 

Je bosse avec des amis (c'est un couple dans la vie et sur scène) ils vivent de leurs presta et des cours qu'ils donnent, ils vivent bien et sont heureux.

 

Mais ils ont un gros bagages et cv musicalement.

 

Toi tu arrive au bout d'une licence dc termine là si tu as 20ans tu as encore de belles années pour progresser en basses et chercher a en vivre.

 

Après la vie de zicos au début c'est galère après sa peux aboutir donc c'est aléatoire, et aussi il n'y a pas d'âge, dc finir ta licence est déjà un bon point de départ et pendant ce temps tu prends des cours de zic.

 

De plus avant de bien gagner ta vie avec la zic, tu peux largement assumer les deux chemin : licence et zic.

 

Sinon comme diqs plus haut les études de musicologie c'est pas pour être zicos en soit. Mais sinon tu as de bonnes écoles de basses qui là te seront plus utiles pour êtres bassiste pros.

 

Les rencontre que tu feras seront des facteur important pour une carrière, et aussi les moyens que tu te donne pour réussir. C'est bcp de prétendants et peu d'élu, et faut t'attendre a des moments de galère, eh oui sa arrive !!!!

 

Pour résumer, termine ta licence, ensuite tu aura la vie devant toi avec un plan B grâce a ta licence.

 

La route d'un zicos est unique, chacun la sienne, l'important est de ce faire plaisir tout en ayant a manger dans l'assiette.

 

Il te reste combien d'années pour avoir ta licence ?

0
0
#24
19/12/2011 12:10:28

Je suis en L3 là, sinon je réalise bien que les études de musicologie ne forment pas à devenir musicien, mais comme je l'ai dit plus haut l'enseignement m'intéresse aussi et je pense que c'est aussi un bon endroit pour rencontrer d'autres musiciens et monter un groupe.

 

Une école de musique me brancherait bien mais je pense pas avoir les moyens malheureusement. Le conservatoire près de chez mes parents en banlieue n'est pas très cher.

0
0
#25
19/12/2011 14:03:11
Bon on a compris, tu veux, tu vas y aller, malgré tous les points négatifs qu'on te sort. Ok, pas de soucis, vois par toi même, mais après avoir fini ta foutue licence bordel !

Ça va t'avancer à quoi de couper en plein milieu d'une année ? Tu vas rentrer dans une école de zik en plein février ? Et même si ta licence ne vaut rien soit disant sans le master qu'il y a derrière, tu seras bien content de pouvoir faire un taff alimentaire qui réclame bac+2 (n'importe quel bac+2) pendant que tu fais de la zik qui ne rapporte rien.

Le nombre de taff en interim ou autre qui réclame un bac+2 sans spécifier une branche particulière sont légions, c'est une aberration. Alors si tu ne veux pas ramasser des salades l'été à 5h du mat et faire un taff temporaire plutôt pas dégueu pour pouvoir voir comment c'est du côté zik de la force pendant ce temps, finis ta licence !
0
+1
#26
20/12/2011 12:04:24
Ben... fait de la zik et investit toi à donf...
Si jamais ça marche pas, tu pourras toujours finir clodo  
0
0
#27
20/12/2011 13:06:04
Clairement d'accord, mets un coup de jus jusqu'à la fin de l'année et valide ta licence avant de t'orienter vers la musique professionnellement parlant.
Si la licence n'apporte pas grand chose seule, elle permet d'accéder à des formations, des concours, etc... Tu te lasseras peut-être de la vie de zicos dans 10 ans, t'en sais rien.

Je suis plutôt du genre à encourager la prise de risque dans les projets persos, mais il faut quand même que ce risque soit calculé tant que faire ce peut, pris en connaissance de cause, et que quand il y a moyen de prendre un minimum de garanties il faut en tenir compte.

T'as fait les 5/6e du chemin pour valider une licence, va jusqu'au bout. Ca montrera (à toi, tes parents, ou je ne sais qui d'autre) ta capacité à aller jusqu'au bout de ce à quoi tu t'es engagé. Qualité importante dans le monde de la musique.
T'as des facilités pour les études dis-tu ? Ddonc si t'es vraiment motivé à être zicos, t'arriveras à bosser à fond ton instru sur tes temps libres, en parallèle de tes cours d'éco.
Faut croire en soi, faire ce qu'il faut pour vivre ses projets comme on les entend, mais faut en même temps être réaliste sur le contexte social.

Bon courage à toi.  
0
0
#28
20/12/2011 13:46:28

 

Retirer
Mr.LeBelge
Ben... fait de la zik et investit toi à donf...
Si jamais ça marche pas, tu pourras toujours finir clodo  

 Mais vaut mieux etre clodo avec une licence lol

 

0
0

En Live

Nono7779 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 13 heures
Bef vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 20 heures
Marto vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Fredam vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Rehsart a accepté le message de Bass13013 il y a 2 jours
Papapunk vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 jours
Misterléo35, jaydee, grobass et Grattos95 ont commenté le topic [Fender d'époque ou d'aujourd'hui ?] de misterléo35 il y a 4 jours
Yvette_h a commenté le topic [La mort de Slappyto?] de kurt il y a 5 jours
Eddyslap vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 5 jours
Rehsart et Bass13013 ont commenté le topic [Vends basse Ibanez ATK 400 ] de Rehsart il y a 5 jours