ConnexionConnexionInscription
B E A D G
156 connectés Aller à Sweepyto Guitare

La famine en Afrique, Ça vous fait quoi ?

#121
17/01/2012 20:18:42

Je crois que plutôt que de se gratter la tête à trouver un moyen de production aussi "efficace" que le nucléaire, on ferait mieux de trouver des moyens de réduire drastiquement notre consommation. 

Certes, la géothermie et les biocarburants paraissent totalement ineptes, incapables de résoudre nos problèmes énergétiques. Mais on utilise là deux énergies pratiquement éternelles : l'énergie solaire transformée en énergie biochimique (la même que pour le pétrole, d'ailleurs...), et l'énergie récupérable des mouvements et caractéristiques géologiques.

 

Si on arrive pas à survivre avec ces énergies en flux entrant quasi illimités (les seules, à part les mouvements tectoniques, mais bon dur dur de les exploiter ), car fonctionnant à des échelles qui nous dépassent, je ne crois pas que le problème vienne d'elles.

 

Je suis d'accord sur le principe du solaire comme énergie du futur, j'y crois vachement, mais la seule condition est de trouver des moyens de la capter qui ne soient pas sujet à une entropie (matérielle) trop forte (matériaux rares non recyclables, etc...)

0
0
#122
17/01/2012 21:10:52
Bonjour,
En ce qui concerne le débat du côté énergétique le mieux reste d'optimiser nos "énergies renouvelables". Je suis sur qu'en cherchant on peut trouver, tenez regardez cet exemple, selon moi il y a quand même des terrains à exploiter non?
http://videos.tf1.fr/jt-20h/autarcie-energetique-au-refuge-de-sarenne-6898247.html  

En ce qui concerne le débat sur la famine en Afrique, je manque considérablement d'expérience mais j'ai quand même un avis relativement construit (enfin j'espère). Sachez que je me comprends moi aussi dans cet rédaction lorsque je désigne "nous" ou "on"
 
 Ce qui est le plus choquant selon moi dans cette famine est cette magnifique propension qu'ont les gouvernements à en parler... en période électorale. Réellement rien de concret n'est fait, tout simplement parce qu'on s'en désintéresse: lorsqu'une catastrophe se produit, tout le monde exulte et on veut changer les choses... et puis on oublie. Je ne me place pas comme un grand manitou qui dit que ceci n'est pas bien et que cela est tabou, j'ai conscience de mon égoïsme qui se partage avec une grande partie des pays du Nord. Est ce que de savoir que des enfants meurent de faim quand j'entame mon paquets de biscuits par pure gourmandise m'empêche de manger? Aucunement tout simplement parce que les hommes sont cons (et moi aussi) comme déjà dit précédemment. De plus ils font preuve d'un désintérêt des plus total (attention, il existe réellement des personnes engagées et tout à fait généreuse et cela autour de nous).

  Aussi ce désintérêt peut être provoqué par le formatage qui nous est inculqué depuis le plus jeune âge... c'est sur qu'on se rend moins compte de la pauvreté humaine en naissant dans des couches propres qu'en naissant dans un ghetto ou autre...Il faut se le dire, nous sommes des moutons plus ou moins conscients dans tout les cas, on est tous attaché à nôtre petit confort et le fait d'en être séparé est à nos yeux  terrible alors que le quart de ce qu'on a, est juste une sorte de rêve américain pour des populations malmenées. Après, est ce qu'il faut culpabiliser? Sommes nous coupables d'avoir eu la chance d'être né au bon endroit? Non mais nous sommes tous coupables de ne rien faire pour que ça change. Après la question qui se pose est "quoi faire?" et de toutes façons ce n'est pas une nouveauté si je dis que quoi qu'il se passe la société  actuelle mettra automatiquement des bâtons dans les roues des actions humanitaires.

C'est, en effet, cette société qui avec du recul me dégoute. Loin des valeurs régnant sur nos jolies banderoles ornées de rouge de  bleu et de blanc, c'est surtout trois autres mots qui apparaissent "Égoïsme, Profits, Argent". Sérieusement, nous vivons dans un monde d'inégalités ou les plus riches "gagnent" pour ne pas dire reçoivent des sommes excessivement élevées chaque mois. Ces mêmes personnes qui licencient pour la moindre diminution de croissance et qui délocalisent parce qu' être riche c'est bien mais qu'avoir de la fortune  à ne plus savoir quoi en faire c'est mieux, ces mêmes personnes qui fuient les banques françaises dès qu'une mesure sociale est mise en place, ce qui leur ferait perdre quelques millions d'euros. Cela est sur que prendre l'exemple des riches est un peu facile mais réellement qu'en est il? Les économies capitalistes ont besoin de ces masses d'argents ambulantes prêts a redorer les marchés financiers à l'aide d'un investissement colossal.
Et oui, plutôt que de se serrer la main et d'instaurer une politique sociale mondiale ( une politique sociale a l'échelle d'un pays n'étant pas suffisante du à la mondialisation ) on rentre dans une économie de marchés liée à la compétitivité plus qu'autre chose. Alors on a peur de perdre nos grandes fortunes. Nous sommes dans un société ou le but n'est pas de vivre mais de travailler pour la fortune du pays afin d'avoir un taux de croissance positif et tout cela au dépends d'un facteur humain. C'est tellement mieux de mourir dans un cercueil doré plutôt qu'entouré de ses proches et du bonheur qu'on leur a apporté. Pareil, une mesure humanitaire n'est pas possible lorsque les hommes préfèrent s'enrichir plutôt que faire vœu de générosité, c'est ainsi qu'a travers nôtre individualisme on arrive a  oublier que les hommes vivants dans des pays défavorisés sont comme nous. D'ailleurs, à mes yeux le mot pays n'est qu'une des bases de nos ségrégation, a vouloir toujours se différencier des autres pour être les "meilleurs", ce mot ci nous fait oublier que nous sommes une communauté humaine plutôt que des ensembles patriotiques. Alors on agit mais seulement quand il est tard (intervention au libye ) ou trop tard. Aussi on se voit jouer nos avenirs dans des sommets qui ne durent qu'une semaine tout au plus, et enfin aucune décision n'est prise. Plutôt que de traiter d'économie individuellement, il serait préférable d'entretenir et de créer une communauté politique mondiale, ce qui nous rapprocherais certainement plus d'une solidarité que de la xénophobie que l'on peut voir lorsqu'il est question de pays.
Cela demeure pourtant impossible: les taxes cités précédemment ou les mesures sociales n'étant pas acceptée à l'échelle mondiale, voire pas du tout. Aussi nous sommes embrigadés, les informations peuvent être déformées aisément. Cependant nos droits ont changés depuis les dictatures: les dictatures disaient plus ou moins explicitement mais toujours aussi efficacement de "fermer nos gweules", aujourd'hui les dirigeants de démocratie préférent appliquer la théorie du "on ne vous entends pas".

Je sais que c'est mon propre avis et qu'au final il doit être truffé de fautes mais je manque d'expérience... Le problème restant est le "comment agir dans un monde pareil?"
0
+1
#123
17/01/2012 21:15:42

 

Retirer
androrizon
Bonjour,
En ce qui concerne le débat du côté énergétique le mieux reste d'optimiser nos "énergies renouvelables". Je suis sur qu'en cherchant on peut trouver, tenez regardez cet exemple, selon moi il y a quand même des terrains à exploiter non?
http://videos.tf1.fr/jt-20h/autarcie-energetique-au-refuge-de-sarenne-6898247.html  

En ce qui concerne le débat sur la famine en Afrique, je manque considérablement d'expérience mais j'ai quand même un avis relativement construit (enfin j'espère). Sachez que je me comprends moi aussi dans cet rédaction lorsque je désigne "nous" ou "on"
 
 Ce qui est le plus choquant selon moi dans cette famine est cette magnifique propension qu'ont les gouvernements à en parler... en période électorale. Réellement rien de concret n'est fait, tout simplement parce qu'on s'en désintéresse: lorsqu'une catastrophe se produit, tout le monde exulte et on veut changer les choses... et puis on oublie. Je ne me place pas comme un grand manitou qui dit que ceci n'est pas bien et que cela est tabou, j'ai conscience de mon égoïsme qui se partage avec une grande partie des pays du Nord. Est ce que de savoir que des enfants meurent de faim quand j'entame mon paquets de biscuits par pure gourmandise m'empêche de manger? Aucunement tout simplement parce que les hommes sont cons (et moi aussi) comme déjà dit précédemment. De plus ils font preuve d'un désintérêt des plus total (attention, il existe réellement des personnes engagées et tout à fait généreuse et cela autour de nous).

  Aussi ce désintérêt peut être provoqué par le formatage qui nous est inculqué depuis le plus jeune âge... c'est sur qu'on se rend moins compte de la pauvreté humaine en naissant dans des couches propres qu'en naissant dans un ghetto ou autre...Il faut se le dire, nous sommes des moutons plus ou moins conscients dans tout les cas, on est tous attaché à nôtre petit confort et le fait d'en être séparé est à nos yeux  terrible alors que le quart de ce qu'on a, est juste une sorte de rêve américain pour des populations malmenées. Après, est ce qu'il faut culpabiliser? Sommes nous coupables d'avoir eu la chance d'être né au bon endroit? Non mais nous sommes tous coupables de ne rien faire pour que ça change. Après la question qui se pose est "quoi faire?" et de toutes façons ce n'est pas une nouveauté si je dis que quoi qu'il se passe la société  actuelle mettra automatiquement des bâtons dans les roues des actions humanitaires.

C'est, en effet, cette société qui avec du recul me dégoute. Loin des valeurs régnant sur nos jolies banderoles ornées de rouge de  bleu et de blanc, c'est surtout trois autres mots qui apparaissent "Égoïsme, Profits, Argent". Sérieusement, nous vivons dans un monde d'inégalités ou les plus riches "gagnent" pour ne pas dire reçoivent des sommes excessivement élevées chaque mois. Ces mêmes personnes qui licencient pour la moindre diminution de croissance et qui délocalisent parce qu' être riche c'est bien mais qu'avoir de la fortune  à ne plus savoir quoi en faire c'est mieux, ces mêmes personnes qui fuient les banques françaises dès qu'une mesure sociale est mise en place, ce qui leur ferait perdre quelques millions d'euros. Cela est sur que prendre l'exemple des riches est un peu facile mais réellement qu'en est il? Les économies capitalistes ont besoin de ces masses d'argents ambulantes prêts a redorer les marchés financiers à l'aide d'un investissement colossal.
Et oui, plutôt que de se serrer la main et d'instaurer une politique sociale mondiale ( une politique sociale a l'échelle d'un pays n'étant pas suffisante du à la mondialisation ) on rentre dans une économie de marchés liée à la compétitivité plus qu'autre chose. Alors on a peur de perdre nos grandes fortunes. Nous sommes dans un société ou le but n'est pas de vivre mais de travailler pour la fortune du pays afin d'avoir un taux de croissance positif et tout cela au dépends d'un facteur humain. C'est tellement mieux de mourir dans un cercueil doré plutôt qu'entouré de ses proches et du bonheur qu'on leur a apporté. Pareil, une mesure humanitaire n'est pas possible lorsque les hommes préfèrent s'enrichir plutôt que faire vœu de générosité, c'est ainsi qu'a travers nôtre individualisme on arrive a  oublier que les hommes vivants dans des pays défavorisés sont comme nous. D'ailleurs, à mes yeux le mot pays n'est qu'une des bases de nos ségrégation, a vouloir toujours se différencier des autres pour être les "meilleurs", ce mot ci nous fait oublier que nous sommes une communauté humaine plutôt que des ensembles patriotiques. Alors on agit mais seulement quand il est tard (intervention au libye ) ou trop tard. Aussi on se voit jouer nos avenirs dans des sommets qui ne durent qu'une semaine tout au plus, et enfin aucune décision n'est prise. Plutôt que de traiter d'économie individuellement, il serait préférable d'entretenir et de créer une communauté politique mondiale, ce qui nous rapprocherais certainement plus d'une solidarité que de la xénophobie que l'on peut voir lorsqu'il est question de pays.
Cela demeure pourtant impossible: les taxes cités précédemment ou les mesures sociales n'étant pas acceptée à l'échelle mondiale, voire pas du tout. Aussi nous sommes embrigadés, les informations peuvent être déformées aisément. Cependant nos droits ont changés depuis les dictatures: les dictatures disaient plus ou moins explicitement mais toujours aussi efficacement de "fermer nos gweules", aujourd'hui les dirigeants de démocratie préférent appliquer la théorie du "on ne vous entends pas".

Je sais que c'est mon propre avis et qu'au final il doit être truffé de fautes mais je manque d'expérience... Le problème restant est le "comment agir dans un monde pareil?"

 "Je sais que c'est mon propre avis et qu'au final il doit être truffé de fautes mais je manque d'expérience... Le problème restant est le "comment agir dans un monde pareil?"


C'est un peu le débat du topic, que pouvons nous faire d'ici, sans pour autant bousculer nos propres ca doit-être possible.?


merci pour le commentaire, long  mais sympa

 

0
0
#124
17/01/2012 21:17:50
Mais de rien, ça me tiens à coeur d'avoir une discussion sérieuse
On reste au final dans une sorte de boucle qui nous ramène toujours au même point.
0
0
#125
18/01/2012 02:21:42

Oui, l'homme est un con

 

 

 

Heureusement l'humanité nous a fait quelques perles, de grands hommes, il y a donc un espoir

0
0
#126
18/01/2012 08:48:50
Les solutions existent, le problème n'est pas là. Je travail actuellement dans une société sur le traitement des eaux. Les technologies sont développés. On pourrait réduire notre consommation d'eau par 4. Pour les moteurs à explosion c'est pareil les technologies existe. Le chauffage pareil. Mais croyez vous qu'un distributeur de pétrole, d'eau, d'électricité, etc. ou même le gouvernement laissera ces technologies se développer tant qu'ils peuvent tirer encore sur la ficelle pour gagner quelques milliards de dollars (et encore je suis gentil là).

Ces technologies seront mis en vente à un prix d'or quand les besoins s'en feront ressentir un point ces touts.

ÉCOLOGIE = FRIC

 
0
+2
#127
18/01/2012 10:15:44
Tant que les trou du cul hommes de pouvoir seront à la soldes des batards riches qui se foutent du long terme on est pas sortie de la merde...

Alors comme on dit par chez nous : T'as faim ? Et bien mange une main et garde l'autre pour plus tard.
0
0
#128
18/01/2012 17:23:44

Retirer
wall breaker
Tant que les trou du cul hommes de pouvoir seront à la soldes des batards riches qui se foutent du long terme on est pas sortie de la merde...
 

0
0
#129
18/01/2012 21:22:47
On ose pas parler à son voisin ou on le voit comme un nuisible à travers l'oeil de boeuf de sa porte, mais on va aller traverser un océan par humanisme.


lol
0
0
#130
19/01/2012 07:14:18
Ton voisin il est noir aussi... alors que le mec de l'autre côté de l'océan... eh meeeerde !
0
+1
#131
19/01/2012 09:15:39
Retirer
Milarésol

 

Retirer
wall breaker
Tant que les trou du cul hommes de pouvoir seront à la soldes des batards riches qui se foutent du long terme on est pas sortie de la merde...
 
 Merci de me corriger.... 
0
0
#132
22/01/2012 17:18:22

je l'aime lui.... il devrait devenir président

 

http://www.youtube.com/watch?v=Va2FLKDVpDI  

0
+2
#133
23/01/2012 12:45:09
La preuve qu'on peut être SDF et être beaucoup moins con que la moyenne....

Le + 1 je lui met à lui (désolé Cbass)
0
+1
#134
23/01/2012 14:44:21
Retirer
wall breaker
La preuve qu'on peut être SDF et être beaucoup moins con que la moyenne....

Le + 1 je lui met à lui (désolé Cbass)

 Il est magnifique ce type! A partager sans modération sur vos réseaux sociaux favoris.

0
0
#135
23/01/2012 15:02:22
Un peu passéiste et citadin, perso je me suis tiré de la ville et j'ai mon jardin avec des tomates ( bios ) en été Juste pour dire que les grandes villes et les banlieues par la densité de leur population ne sont pas le reflet de la vie de toute la population du pays mais je trouve son discours trés humaniste ...
0
0
#136
23/01/2012 15:05:00
Retirer
sam
Un peu passéiste et citadin, perso je me suis tiré de la ville et j'ai mon jardin avec des tomates ( bios ) en été Juste pour dire que les grandes villes et les banlieues par la densité de leur population ne sont pas le reflet de la vie de toute la population du pays mais je trouve son discours trés humaniste ...

 Pareil, je vis dans un "trou " a la campagne et on essaie d'être le plus bio et écolo possible...En espérant que la ville ne nous rattrape pas trop vite.

0
0
#137
23/01/2012 16:05:35

Et puis, la campagne en 2012, c'est plus " la petite maison dans la prairie" rentrer le bois pour l'hiver et coucher sur des matelas de paille , il y a le haut débit, le TGV et tous les momes ont un Iphone sauf qu'on va aux champignons en Automne, on mange bien, il y a plein de plantes qui font rigoler et le vin est bon ...

 

Quand je monte sur Paris et que je prend les transports, j'ai l'impression d'etre chez les sauvages, chez moi , les gens sont normaux et je peux laisser ma maison ouverte toute la journée, ma'm sam l'autre jour a laissé les clés de la voiture sur le contact avec la radio allumée toute la nuit et lorsque je prends mon café au bistrot et que je vais fumer ma clope dehors, je laisse souvent mon portefeuille sur le comptoir avec tout dedans papiers, tune, carte banquaire, tout normal quoi et pourtant je suis Parisien né à Paris et vécu à Paris intra muros une grande partie de ma vie, ou je peux me diriger les yeux fermés et bien, je sais que dans les memes conditions, mon portefeuille à une durée de vie de 2:30:05 et je suis large ...

 

L'homme est un con parce que face à l'adversité il emploie les memes méthodes que son rival, qu'on ne me dise pas que Greenpeace sont de gentils écolos, je ne dis pas qu'ils ne servent à rien, les hayatollahs du bio sont des extremistes aussi, comme le dit notre sage bonhomme, à Révolution, il faut enlever le "R" et penser à une autre organisation de la société, plus humaine, mais, comme l'homme est un con ( c'est ma théorie ) il prefere patauger dans la masse dans l'espoir de tirer son épingle du jeu et tout le monde fait ça alors forcement, ça se mord le nez constament .

 

Le coup de limiter notre consomation d'énérgie, c'est juste utopique parce qu'on ne revient pas en arriere, et puis, on n'est pas tout seuls, il y a 3 Millards de gens qui veulent consommer, la consommation, c'est pas le mal, c'est pas le mal que de vouloir prendre une douche bien chaude alors que d'autres n'ont rien à boire, faut pas déconner et se faire des chiottes écolos à la sciure dans sa maison sous pretexte de ne pas polluer, c'est trés con et c'est aussi un busines .

 

Limiter la consommation, on pourra toujours mais il y aura de toute façon des limites et aussi des conséquences, alors sous pretexte de pallier à un probleme, on en cré un autre, moins de consommation electrique dans la maison ? on va voir arriver sur le marché une quantité de produits "autonomes" l'ampoule à pile rechargeable, le frigot à batterie, le lave vaisselle au groupe éléctrogéne que sais je ...

 

Il faut penser à une autre société et petit à petit évoluer, tout peter ne sert à rien, c'est que de la misere en plus ...

 

On vit des temps et sans faire de politique, ou la finance a pris trop d'importance et se substitue aux états, c'est une sorte de dictature contemporaine et il faut arreter ça en comnençant par interdire le lobbying d'autorité, taxer les revenus de la capitalisation et moraliser les marchés financiers .

 

Là, déja, on verra plus clair ça fera deja quelques Milliards dans la popoche à redistribuer ou a payer nos dettes, taxer de forte TVA les produits génétiquement modifiés d'autorité, pas besoin d'études couteuses ( de toute façon, il n'y en a pas ) ainsi que les produits ne respectant pas une déontologie de fabrication ( sacrés chinois ) et utiliser nos énarques à gamberger sur un grand programme nationnal sur la possibilité et les alternatives pour sortir du nucléaire, De Gaulle en avait bien fait un pour y rentrer ...

 

Pas besoin d'avoir fait science po pour se rendre compte qu'on n'est plus une grande puissance mais on a plein d'autres atouts .

 

Revoir les programmes scolaires, enseigner l'histoire du Rock'n'Roll plutot qu'apprendre les guerres et aborder la philo en 6eme, deja, les momes écriront mieux et apprendront un peu à reflechir par eux meme parce qu'on a deja formaté 3 générations de crétins, faut arreter l'hémoragie .

 

Voilà mon programme pour une vie meilleure mais avec ça, les Chinois, les Ricains, l'Europe et les Allemands ne vont pas etre contents du tout du tout ...

 

En édit: j'oubliais mandat politique interdit pour ceux (celles) qui ont un casier judicière et ce, à vie, ça fera un peu le ménage et on se parlera mieux de peur de se chopper un procés, ça fera des économies de justice et les avocats plaideront au lieu de faire de la politique, parce que c'est une vocation, pas un metier

 

 

 

 

0
+1
#138
23/01/2012 19:29:06
Amen!!!!
 
   C'est sur que pour faire quelque chose de concret au niveau mondial (planète plus propre ou quoi que ce soit) il faut justement une entente mondiale...c'est pas un seul pays qui va changer les choses (enfin si mais à une petite échelle) mais il ne faut pas non plus se morfondre et ne pas tenter d'alternatives.
   Les programmes scolaires comme tu en parlais ne montrent rien d'humain aux jeunes (j'en fais partit), plutôt que de miser la culture on va dans une approche abstraite de nôtre histoire. Le mieux serait d'ouvrir dès le plus jeune âge les jeunes dans les écoles, d'instaurer des journées moins chargées: sérieusement on prend un gamin de 12 ans pour un travailleur (bien que cela existait toujours au siècle dernier) et on le prive de temps libres pouvant optimiser son épanouissement culturel ( se servir des temps de loisirs pour forcer les jeunes à aller vers un  sports ou un art serait tout simplement génial!).
Je pense qu'en mettant les arts ou les sports plus en avant que les même programmes  à répétitions (sérieusement on passe 4ans au collège mais la seule année contrôlée pour le brevet est la dernière, pareil pour le lycée) on pourrait transmettre des valeurs plus humaines telles que la solidarité, le fair-play, la persévérance et surtout la culture!
Cette même culture qui est plus à même de t'aider dans ta vie (professionnelle) que les théories Freudiennes.
  Selon moi, tout ces jeunes qui fument ou qui font preuve d'absentéisme sont tout simplement saturés par des cours magistraux longs et gavant... Au lieu de formater les jeunes pour le travail, pourquoi pas les former à la vie en société?

C'est biens des évolutions de la société actuelle qu'il faut opérer plutôt que de tout casser et de poser les questions après....

PS: désolé des fautes  
0
0
#139
24/01/2012 09:09:09
Sam, tu as oublié le plus important :

Supprimer l'immunité parlementaire.
Je pense qu'ainsi les politicards se tiendrais plus tranquille et serait un poil moins malhonnête, s'ils savent qu'ils ne sont pas intouchable pendant leur mandat.
0
0

En Live

Quelqu'un vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Riep vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 5 jours
Ichmul vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 6 jours
Gwenbasse vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Goldergol vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Omywish1 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
D6bel 38 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Jgrec vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine