ConnexionConnexionInscription
B E A D G
140 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Jouer un concert dans des conditions non optimal

#31
09/04/2012 00:00:53
Retirer
Pseudo Supprimé
Comme quoi toutes les fiches que vous voulez ne remplacerons jamais une personne qui résoudra un problème en direct. "on a fait un concert foireux MAIS on avait nos fiches on a la conscience tranquille" ouaÿe super !! c'est pro !!

Un groupe c'est aussi un encadrement réactif qui finit par devenir pro lui aussi, au point de finir derrière la console en étant VOTRE sondier attitré... C'est un trait commun aux groupes pro que l'on peut facilement transposer aux groupes amateurs, la différence c'est que les groupes pros ont des sondiers attitrés plus expérimentés, que ce soit par les années ou les diverses formations.

 Je suis d'accord avec toi, le seul soucis, c'est d'avoir un sondier attitré. Quand t'es un groupe qui tourne pas mal, ça va, mais quand t'es un petit groupe et que t'as pas ton pote qui te dépanne contre une bière, c'est un poil plus compliqué  

0
0
#32
09/04/2012 13:44:19

Faut trouver la personne (ou le pote, dans mon cas vu que je fais pas des masses de concerts, malheureusement) qui accepte de faire ça plus ou moins bénévolement. Sinon, faut s'arranger avec les autres groupes et donner une part de la recette au gars (ce qu'on avait fait à un concert, où un des groupes avait demandé à quelqu'un de faire le son).

 

Mais je te rejoins: avoir quelqu'un pour faire le son, c'est toujours un gros plus et un stress en moins. 

0
0
#33
09/04/2012 14:18:18
Mêmes si vous n'êtes pas sur votre batterie, ramenez toujours vos symbales, ça fait partie du matos qui se prête rarement.

Sinon, sur les scènes genre fête de village, on est rarement dans de bonnes conditions.
Après ça se fait en plusieurs étapes, d'ans l'ordre que vous voulez
- Comme dit plus haut, on dit ce qui ne vas pas, on ne reste pas sans rien faire.
- Effectivement, il faut savoir s'adapter un minimum en cas de pépin, simplifier sa config si on voit que le sondier ne suit pas, certains effets ne sont en effet pas toujours facile à gérer en facade. On y perd un peu mais au moins on s'entend.
- Après, on peut aussi s'arrêter en disant gentiment au public qu'apparemment le sondier a un gros problème technique, et qu'on va le laisser le régler (et hop, démerde-toi vieux pochetron !)
- Si vraiment c'est la merde, qu'aucune solution ne marche, vous indiquez au public que là ce n'est plus possible, et vous arrêtez.
0
+1
#34
09/04/2012 14:35:11

Malheureusement, de tout les concerts que j'ai fait et que mes amis musiciens ont fait, ça a toujours été la merde à un moment ou l'autre. Soit pas de retour, soit une partie du matos qui déconne, soit larsen etc...

 

Comme l'a dit quelqu'un plus haut, c'est l'image du groupe qui perd face au public, pas le sondier. J'ai jamais vu dans tout les concerts mal sonorisé que j'ai fait (spectateur/joueur) le public engueuler le sondier, mais le groupe oh que oui. Alors si tu fais le râleur, le public te prendra pour des gros cons. A part si tu tournes ça avec brio à ton avantage (l'humour aide bien) pour bien mettre en evidence que c'est pas votre faute la merde produite.

 

Donc bah, adaptation. Surtout que la plupart du temps c'est toi qui est demandeur de l'evenement/concert pour ton groupe, et pas l'inverse. Ca te met obligatoirement dans une position inférieure pour les négociations. C'est dégueu mais c'est marche ou crève.

 

Mais ce n'est que mon avis.

0
0
#35
09/04/2012 15:08:52
Retirer
aymerick
Mêmes si vous n'êtes pas sur votre batterie, ramenez toujours vos symbales, ça fait partie du matos qui se prête rarement.

 Ouais, c'est sur. Mais quand on envoie la config à 3 semaines du concert et qu'on te dit la veille à 1h du départ que, finalement, y'a pas de cymbales, c'est pas le plus agréable  

0
0
#36
09/04/2012 22:39:59
Salut à tous,

pour avoir été aussi du côté obscur (sondier), j'ai une autre vision du truc.
Quel cauchemar ces petits festivals où tu tournes un peu pour dépanner (l'organisateur est un bon pote d'un client régulier...), où le budget est inexistant, du coup tu sors une config qui fera le minimum syndical (au moins le matos qui ne sort pas ne sera ni cassé ni volé).

Tu montes ta config et là les réjouissances commencent : le groupe arrive en retard et complètement bourré, râle par ce qu'il n'y a pas le dernier HF à tête de mort dorée de chez Shure qu'il avait pourtant demandé sur sa fiche technique et met une plombe pour se mettre en place (avec la p'tite déco morbide qui va bien) et toi, tu attends comme un con le bon vouloir de ces starlettes d'un jour pour faire la balance. Pas de chance t'en as trois qui passent ce soir là : tu boufferas ton sandwich derrière ta console pendant le "show".

Puis la balance commence. Passons le côté artistique pafois hilarant, souvent pathétique mais le goûts et les couleurs... Et la première baston avec le grateux qui peut pousser pour la première fois son Marshall JCM double corps à plus de 2/10 sans se prendre une jazz bass mexicaine ou un Sm58 chinois dans la gueule. Du coup ce con là passe par dessus la façade, te déséquilibre le mix. Sur ce, survient la copine du "chanteur" qui vient te voir parce qu'elle trouve "qu'on entend pas" l'apprenti-Marilyn-Manson... courage, dans 8 heures tu auras posé ton bahut au local et tes oreilles encore toutes sifflantes sur l'oreiller.
Et je passe sur les larsen perpétuels du naze qui pointe son micro dans les retours pour faire chanter le public, le matos perso des zicos qui craque de toute part et la course au matos disparu après le concert.
Tout ça pour un cachet misérable.

J'ai bien fait de changer de vie, tiens... Courage à ceux qui veulent la vivre et à ceux qui la vivent encore !
0
+3
#37
10/04/2012 01:21:53
Ah tout à fait la critique est valable dans les deux sens, c'est complètement évident. Pour revenir au sujet la question était en gros, je résume, « dois je continuer, ouvrir ma gueule ou me casser, bref comment réagir ? »

Pour l'instant les réponses, pleines de bon sens sont plutôt :
1/ ne pas venir les mains vide pour faciliter le travail de tout le monde
2/ communiquer, une fois, deux fois, trois fois, en allant crescendo s'il faut insister
3/ en dernier recours seulement tout plaquer, pour ne pas subir et ne pas faire subir aux autres, et surtout ne pas être pris pour un con et tout prendre dans la gueule.
0
+1
#38
10/04/2012 10:12:33
bienvenu au club .ça était la première et ça ne sera pas la dernière fois que tu vas jouer avec un son pourri ou des mecs complètement bourré .ça fait parti du style sex, drogue, end rock roll. Avec le temps j'ai appris
1 pas de balance ont se cassent
2 pas payer ont jouent pas (sauf asso qui débute ou pour une cause valable)
3 pas de respect du musicos pas de zic
et plus tu veux faire plaisir au gents et plus t'es pris pour un con.
Après, ta la réputation du groupe qui vient gratos  ,.pas bon du tout surtout si tu es intermittent du spectacle
Enfin bref faut se faire respecter UN set c'est des heures de répète ,c'est du boulot ,de la création,de la fatigue et de l'investissement.
En fin, longue vies a nous musiciens qui subissons sarcasme et mépris  de ces entrepreneurs de concerts, qui se gavent sur la buvette et qui nous payent a coup de   
0
0
#39
10/04/2012 11:05:16
Expliquer au micro que l'ingé son doit certainement être une personne très douée mais que son état éthylique avancé l'empêche d'exercer sa fonction correctement.
Y a toujours bien un ingé son dans la salle qui viendra donner un coup de main au poivrot et tout se passe à merveille... si pas, tout le monde saura que le son est pourri à cause du poivrot ;-)
0
+2
#40
10/04/2012 11:57:43
Retirer
Schacker
Salut à tous,

pour avoir été aussi du côté obscur (sondier), j'ai une autre vision du truc.
Quel cauchemar ces petits festivals où tu tournes un peu pour dépanner (l'organisateur est un bon pote d'un client régulier...), où le budget est inexistant, du coup tu sors une config qui fera le minimum syndical (au moins le matos qui ne sort pas ne sera ni cassé ni volé).

Tu montes ta config et là les réjouissances commencent : le groupe arrive en retard et complètement bourré, râle par ce qu'il n'y a pas le dernier HF à tête de mort dorée de chez Shure qu'il avait pourtant demandé sur sa fiche technique et met une plombe pour se mettre en place (avec la p'tite déco morbide qui va bien) et toi, tu attends comme un con le bon vouloir de ces starlettes d'un jour pour faire la balance. Pas de chance t'en as trois qui passent ce soir là : tu boufferas ton sandwich derrière ta console pendant le "show".

Puis la balance commence. Passons le côté artistique pafois hilarant, souvent pathétique mais le goûts et les couleurs... Et la première baston avec le grateux qui peut pousser pour la première fois son Marshall JCM double corps à plus de 2/10 sans se prendre une jazz bass mexicaine ou un Sm58 chinois dans la gueule. Du coup ce con là passe par dessus la façade, te déséquilibre le mix. Sur ce, survient la copine du "chanteur" qui vient te voir parce qu'elle trouve "qu'on entend pas" l'apprenti-Marilyn-Manson... courage, dans 8 heures tu auras posé ton bahut au local et tes oreilles encore toutes sifflantes sur l'oreiller.
Et je passe sur les larsen perpétuels du naze qui pointe son micro dans les retours pour faire chanter le public, le matos perso des zicos qui craque de toute part et la course au matos disparu après le concert.
Tout ça pour un cachet misérable.

J'ai bien fait de changer de vie, tiens... Courage à ceux qui veulent la vivre et à ceux qui la vivent encore !

 +1000 ... c'est tellement vrai !!

 

On a résolu le problème, on essaye toujours d'avoir notre sondier qui, après une 10aine de concerts dans des lieux les plus improbables, commence a :

1) bien connaitre le matériel (sono du groupe, table du groupe, feux du groupe)

2) bien nous connaitre

3) bien connaitre le set

 

On a également une discipline de balance implacable : interdit d'émettre le moindre son pendant le soundcheck d'un autre musicien (que c'est relou les groupes où le bassiste solote dans son coin pendant la balance du guitariste, ou inversement)

 

Pour les festiv' avec sono + sondier, on a fiche technique + plan de scene

 

3)

0
+1
#41
10/04/2012 12:15:15
Idem
0
0
#42
10/04/2012 14:51:58
Retirer
Schacker
Salut à tous,

pour avoir été aussi du côté obscur (sondier), j'ai une autre vision du truc.
Quel cauchemar ces petits festivals où tu tournes un peu pour dépanner (l'organisateur est un bon pote d'un client régulier...), où le budget est inexistant, du coup tu sors une config qui fera le minimum syndical (au moins le matos qui ne sort pas ne sera ni cassé ni volé).

Tu montes ta config et là les réjouissances commencent : le groupe arrive en retard et complètement bourré, râle par ce qu'il n'y a pas le dernier HF à tête de mort dorée de chez Shure qu'il avait pourtant demandé sur sa fiche technique et met une plombe pour se mettre en place (avec la p'tite déco morbide qui va bien) et toi, tu attends comme un con le bon vouloir de ces starlettes d'un jour pour faire la balance. Pas de chance t'en as trois qui passent ce soir là : tu boufferas ton sandwich derrière ta console pendant le "show".

Puis la balance commence. Passons le côté artistique pafois hilarant, souvent pathétique mais le goûts et les couleurs... Et la première baston avec le grateux qui peut pousser pour la première fois son Marshall JCM double corps à plus de 2/10 sans se prendre une jazz bass mexicaine ou un Sm58 chinois dans la gueule. Du coup ce con là passe par dessus la façade, te déséquilibre le mix. Sur ce, survient la copine du "chanteur" qui vient te voir parce qu'elle trouve "qu'on entend pas" l'apprenti-Marilyn-Manson... courage, dans 8 heures tu auras posé ton bahut au local et tes oreilles encore toutes sifflantes sur l'oreiller.
Et je passe sur les larsen perpétuels du naze qui pointe son micro dans les retours pour faire chanter le public, le matos perso des zicos qui craque de toute part et la course au matos disparu après le concert.
Tout ça pour un cachet misérable.

J'ai bien fait de changer de vie, tiens... Courage à ceux qui veulent la vivre et à ceux qui la vivent encore !
 
oué m'enfin tu trouve ce phénomène dans tout les corps de métier artistiques, dès l'instant ou tu passes "pro"  tu as forcement une vision différente.

Je pourrais te parler de photos de mariage par exemple, un mariage de temps en temps, c'est cool, bouffe toi 5 à 7 mariages par mois, de 8h à suivre le pouponnage de la mariée chez le coiffeur à 3h du mat ou tu prends les potes torchés, je peux t'assurer qu'un mariage, après, tu le regarde plus de la même façon.

Tu te retrouve à photographier toujours la même chose, à faire comprendre au témoin dingue de photos que non, il ne pourra pas obtenir la même chose que ton d3 nikon avec son hybride pourri mais bon, t'es bien obligé de jouer les faux cul pour ne pas lui ruiner sa soirée en lui disant ouvertement quelle sombre étron il a acheté...

Et le marié qui, immanquablement, va vouloir t'expliquer comment travailler et où te placer...  J'en ai même eut un qui à voulu faire sa post prod tout seul... m'en fout, je suis payé pareil.

... ou encore les relous qui vont soit faire la gueule, ou carrément ne pas se laisser photographier, et forcement, t'as la mariée qui "rêve d'une belle photo de tante Agathe" et qui te met la pression... ou au contraire, des stars locales qui veulent être sur toute les photos à force de gestuelles sensées être drôles... Les apprenti photographe, systématiquement dans le champ... ou dans ton dos pour avoir les même angles... les problèmes de thunes, de logistique, de bouffe... Et enfin, le summum, les gens pas contents... enfin c'est faux, cela ne m'est arrivé qu'une seule fois. Un marié qui avait "délégué" sa femme pour m'engager sans se déplacer lui même et voir mon travail. Il s'attendait a du classique, forcement, c'est du reportage que je fais. Je l'ai invité à s’inquiéter de ce genre de "détail" avant pour la "prochaine" fois.

bref !

Malgré tout ca, j'ai vécu des moments uniques pendant ces mariages, je me suis fait des amis également et j'ai réellement progressé en terme de techniques de reportage, ça qui m'a permis de m'ouvrir des portes... Et j'ai toujours abordé chaque mariage de façon unique avec toute mon attention. Et au début, je tournais a 350€ pour 200 photos hein ? calcule le truc une fois tes taxes payées.

Si j'ai arrêté la photo de mariage, au final cela m'a apporté beaucoup. Je pense qu'être sondier pro n'a pas forcement que des bons côtés, je dirais même c'est contraignant, comme la photo, mais je suis sur que tu as vécu des trucs pas possible alors que tu étais en mode "pro". Après c'est un choix de vie c'est sur, mais je ne crois pas forcement bon de ne montrer qu'une facette négative du truc en occultant les côtés positifs.
0
0
#43
10/04/2012 15:17:34
Tant que le son de façade est audible, faut faire abstraction du reste. J'ai fait pas mal de concerts (bar, MJC, vraies salles) et j'ai plus souvent eu un son pourri sur scène qu'un bon son. Par contre en façade ça allait assez bien la plupart du temps.
Sinon un truc qui marche bien c'est quand pendant les balances y un mec du groupe qui descend dans la salle pour juger du son... L'ingé son se rend compte qu'on est un tantinet exigeant dans le rendu. Et si vos retours larsennent dites à l'ingé de tout baisser...

Sinon bah un son de merde sur scène c'est la routine
0
0
#44
10/04/2012 16:03:14

Salut

 

1 - Nous on en avait marre des soucis de retour sur les petites scène et du coup on a modifié notre plan de scène pour n'avoir besoin d'aucun retour, on s'entend tous très bien sans les retours (à part la voix bien sur). L'inconvénient de ce choix c'est qu'on est obligé de jouer assez proche les uns des autres.

 

2 - Pour les plus grandes scène on a trouvé un sondier qui nous fait le son à chaque fois du coup il fait ce qu'il faut pour que ça marche.

 

Je ne me rappelle pas avoir eu un son correct un jour avec les retours mais faut en avoir rien à foutre l'essentiel c'est la façade ! On a un pote photographe et très grand amateur de musique qui est là pratiquement à tous nos concerts et qui n'a jamais eu beaucoup à redire sur le son de façade à part pour les fêtes de la musique ou le sonorisateur en a rien à foutre, il ne fait aucune balance et se barre draguer la pouf à la première note du set.

 

 

0
0
#45
12/04/2012 01:49:14
Retirer
wall breaker
  Et si vos retours larsennent dites à l'ingé de tout baisser...
 Ou de faire son boulot, il y a des EQ 31 bandes c'est pas fait pour les chiens. Avec un retour bien calé devant un musicien correct pas besoin de baisser le son normalement t'as de la marge pour le rendre sourd pour un moment avant de faire un larsen.
0
+2
#46
12/04/2012 10:37:43
En même temps je tiens à préciser que dans les retours il faut mettre le moins d'instru possible pour ne pas les surcharger...
Dans mon retour j'ai en général la gratte, Grosse caisse, caisse clair et un peu de chant. La basse ? C'est mon ampli sur scène qui me sert de retour. Quand au reste (cymbales et toms) pas besoin dans les retours. Et puis de toute façon je bouge trop sur scène pour rester près de mon retour alors j'm'en cogne un peu en fait des retours... 
De plus pour avoir des retours bien régler on commence par BAISSER SON VOLUME SUR SCÈNE. Car plus vous jouerez fort plus vous ne vous entendrez pas. En gros le son est fait en façade pour la puissance. Sur scène on devrait pouvoir jouer sans bouchon dans les oreilles.
0
0
#47
12/04/2012 14:17:18

Pour le coup, concernant les sondiers, c'est vrai que c'est un metier trés dur, c'est vrai que ça peut être trés mal payé, c'est vrai que le pire pour eux c'est de travailler avec de jeunes amateurs qui ne savent pas ce qu'ils veulent et qui ont le melon, tout cela est vrai mais, il n'empeche que s'ils acceptent un travail, ils le font, si un musicien est mal payé, il ne fera pas une note sur deux . J'ai eu souvent affaire à des sondiers ( comme tout le monde ) qui n'en avaient rien à faire pour differentes raisons et qui nous ont fait un son crado et bien, malgré ça, je passe toujours derriere la console pour le remercier, le monde de la musique est tout petit petit et fatalement, on se rencontre parfois des années plus tard ...

 

Donc, soyons gentils avec les sondiers et faisons en sorte de ne pas trop être contradictoires dans nos demandes, aprés, c'est alea jacta est ...

0
0
#48
12/04/2012 14:23:09
Retirer
sam

souvent affaire à des sondiers ( comme tout le monde ) qui n'en avaient rien à faire pour differentes raisons et qui nous ont fait un son crado et bien, malgré ça, je passe toujours derriere la console pour le remercier,

 Là je comprends pas... Je pense qu'il faut lui dire clairement et fermement (ça veut pas dire méchamment) ce qui allait pas pour que quand vous vous recroisiez, ça se passe mieux
0
0
#49
12/04/2012 16:37:49

Tu peux lui dire à la fin, en mettant les formes. "Merci pour le boulot, c'est dommage que, faute de x ou y choses, t'ais pas pu faire ça et ça sur le son".

0
0
#50
12/04/2012 17:36:59
Non tu dis : "La prochaine fois j'te balance un retour dans ta façade !!!"
0
0
#51
12/04/2012 18:50:47

Ça c'est si le mec est vraiment con et n'a fait preuve d'aucune bonne volonté  

0
0
#52
12/04/2012 19:23:50

ça arrive comme le dit Bass or Die, mais d'aller le voir et lui serrer la main en le remerciant, je vous jure que son regard, c'est juste un délice car de toute façon, c'est fait, c'est fait mais, le regard du gars sachant qu'il sait bien qu'il a fait du boulot de salopard, c'est juste énorme, de toute façon aprés, c'est trop tard

 

Et puis, il y a autre chose, passé la trentaine, voir la quarantaine tout change, une sorte de respect s'installe, c'est comme les flics, avant 30 ans le moindre barrage, c'est pour notre cuir, passé 30 ans, vous etes définitivement sorti de la tranche d'age, on ne peut plus rien pour vous

0
0
#53
12/04/2012 21:29:09
Retirer
wall breaker
En même temps je tiens à préciser que dans les retours il faut mettre le moins d'instru possible pour ne pas les surcharger...
 Ce qui revient à dire que pour faire une sommation mono correcte il suffit de mettre que 2 instruments dedans?
Ah nan il suffit de savoir mixer

Alors oui certes t'as pas besoin d'énormément de choses dans ton retour sur une petite scène mais dès que t'as un peu de distance , un peu de DI sans amplis et un pianiste qui joue à l'opposé de toi... baaah va falloir mixer  
0
+1
#54
15/04/2012 09:51:38

Je vais peut-être dire une connerie, mais quand on a fait la balance tout avait l'air correcte. cad bon son dans les retours, et on à jouer un morceau complet pour essayer, et le peu de public présent nous a applaudi, donc j'en conclus que jusque là tout était correct.

Je crois que par après il a is tellement d'effet (des delay dans la voix alors qu'on avait rien demandé) et surtout de la compression sur ma basse, batterie et la voix que c'est là que ça a commencé à déconner.

Je me suis apperçu avec le groupe suivant, quand les guitaristes passait en disto, on aurait dit qu'a ce moment il activait une compression puis qu'il montait le volume.

 

Pour le débat qui dit que c'est pas toujours facile d'être sondier, je suis d'accord. Mais comme dans tous les métiers il y a des bons et des mauvais musiciens, des sales caractères, des personalités ingérables,... et puis pareil pour les ingés du sons

0
0

En Live

JD78 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 8 heures
Grobass a commenté le topic [[Ibanez GSR200] Votre avis ?] de Torus il y a 9 heures
Torus vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 13 heures
Boulicao et Beb6564 ont commenté le topic [Vds/ Échange Fender Precision Bass American Vintag...] de Boulicao il y a 20 heures
Lookersbass vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Pouetiti vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Basilou vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Poopeye vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Slapiso vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 jours