ConnexionConnexionInscription
B E A D G
169 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Vie de groupe

#1
05/10/2006 11:40:47

Alors voilà, je me posais la question:

 

Avez-vous des rapports ‘extra musicaux’ avec les gens de votre groupe ? (pas de trucs trop lourds, svp)

 

J’ai remarqué que dans le mien les rapports sont vachement différents d’un pelé à l’autre, je suis ‘gros pote’ du batteur, il vient bouffer chez moi, on se prend des apéros pendant la semaine, on passe l’un chez l’autre à l’improviste, on s’échange des films, des skeuds, on se donne des coups de main pour les déménagement, etc, etc...
bref: deux vieilles bonnes femmes...

 
Avec le sax par contre, on s’aime bien, mais les rapports restent limités aux répets, je sais pas grand-chose de lui en dehors de la musique, je cherche pas trop à creuser, lui non plus, on parle gammes, quoi.

Le clavier est vachement plus jeune, il est arrivé depuis peu, mais on sent bien qu’il aime bien le côté ‘convivial’ () et qu’il fait des efforts pour devenir ‘copain’.

 

Là on a décidé de se faire le festival de musiques de rue tous ensemble avec femmes, copines et chiens respectifs, histoire de se prendre une grosse mine, enfin, surtout en ce qui concerne mon batteur et moi-même, et de sortir un peu de l’environnement ‘salle de répet’…juste pour voire ce que ça donne, quoi.

 

Que pensez vous de la vie de groupe ?

Vous faites quoi pour l’entretenir ?

Selon vous ça apporte un plus à votre musique ou c'est mieux garder un peu de distance ?
Vous pensez qu'il y a une différence d'approche inter-relationelle selon le style qu'on joue?

0
0
#2
05/10/2006 11:49:06

Bah nous on habite pas tout proches les uns des autres (Toulouse, Muret, Auch) mais je connais très bien le gratteux-pianiste-compositeur avec qui je suis plutôt un ami intime mais les 80 bornes font qu'on se voit surtout dans un contexte musical.
Sinon avec les autres, c'est un peu différent puisque ça fait moins de temps qu'ils sont là (surtout le 2ème guitariste qui est à Auch aussi) et les filles qui sont à la batterie et au chant...

Pour entretenir le lien, tout est possible : réunions, bouffes, week end... mais il y a toujours la musique pas loin, voire au centre, pour les réunions.

Une proximité entre les musiciens apportent certainement un plus à la musique, encore faut il qu'il n'y ait pas de liens exclusifs, ou de sous groupes...

Je vais m'arrêter là, sinon je vais vous sortir mes cours de RH

0
0
#3
05/10/2006 11:56:10

La vie de groupe, ça me semble assez important. J'aurais du mal à jouer dans un groupe où tout le monde se tire dans les pattes, même si ce sont de bons zikos et que la musique tourne bien. Je préfèrerais encore un groupe de débutants où il y a une bonne ambiance.
Par chance, mon groupe actuel c'est des bons qui sont sympas

On est que trois, et les 2 autres se connaissaient avant, j'ai rejoint le groupe en répondant à une annonce. Il s'est avéré que le gratteux habitait à deux pas de chez moi, et le batteur à 3 bornes à peine, et on est devenus super potes ! On se voit régulièrement, que ce soit pour une virée dans un bar, une bouffe ou autre.

Je pense que ça apporte un plus à la musique oui, tant que la musique reste un loisir. Un loisir, comem son nom l'indique, c'est pour se faire plaisir, et je vois pas comment se faire plaisir en jouant dans un groupe où personne ne s'apprécie un minimum. Par contre, si ça devient professionel, c'est peut-être (je dis bien peut-être) moins "important", dans le sens où dans tout les métiers, on peut avoir une "équipe de travail" très sympa ou au contraire mauvaise ambiance.

0
0
#4
05/10/2006 11:58:46
sebass

mais il y a toujours la musique pas loin, voire au centre, pour les réunions.

 oui, chez nous aussi, la passion (pathologique) de la musique est notre point commun et la raison même de nos relations.

je me demandais si à un certain point, on avait pas besoin de se connaître un peu plus intimement pour donner justement une autre dimmension à la musique qu'on joue.

c'est pour ça aussi que je parlais des styles.
nous on fait du groove-jazzy en impro. Ca revient un peu à 'discuter' ensemble avec nos instruments, donc c'est vachement important d'avoir envie de se 'parler', d'avoir des trucs à se dire. c'est donc un besoin de bien connaître les personnes et surtout de les apprécier.

peut-être que dans un groupe qui fait des reprises type balloche (pas d'intention péjorative, gros respect pour ceux qui font ça), de la grosse variet sur partoche, tu ressens moins de bosser sur l'osmose entre les personnes?
0
0
#5
05/10/2006 12:00:33
+1 pour le drow, c'est comme ça aussi que je vois le truc
0
0
#6
05/10/2006 12:04:21
  pour moi ca depend, j'ai un groupe dans lequel je vois rarement les gens hors repete, et les 2 autres je vois plus souvent les gens hors repete vu que ce sont mes potes a la base, et on repete pas si regulierement.

faut dire que dans le premier groupe dont je parle, on est un peu eparpilles dans le coin donc pas evident de se voir + souvent, on a tous une vie bien remplie, niveau boulot, loisirs, famille...
0
0
#7
05/10/2006 12:06:44
Ben oui Mr Pitch vaut mieux entretenir les relations même extra musik. La dernière fois avec mon groupe on est allé à Europapark, ça soude quand t'es à 150m à 130km/h! Mais oui sinon je pense que plus tout le monde s'appprécie, plus tout le monde se connait, mieux ça joue sur la scène. Et moins de chances ça a de splitter par la suite.
0
0
#8
05/10/2006 12:13:07
meniack
Et moins de chances ça a de splitter par la suite.
 uummm...justement, pas si sûr de ça, en fait...

meniack
ça soude quand t'es à 150m à 130km/h!  
excellent!! on dirait les stages de motivation des cadres américains

0
0
#9
05/10/2006 12:14:10
C'est vachement différent selon les contextes... C'est vrai que dans le balloche, tu viens pour bosser, et que t'as pas trop le temps d'approfondir les relations... et qu'une fois que c'est terminé, t'as plus qu'une envie, c'est de rentrer chez toi !  Enfin, c'est mon cas.
Après, quand tu développes un projet de groupe, où tu tournes, tu bosses en résidence, tu fais du studio, bref, tu te retrouves régulièrement pendant plusieurs jours avec les mêmes personnes, à travailler et vivre autour d'un projet commun, forcément, les affinités se créent d'elles même. En gros, me concernant, je peux supporter un mec qui a des défauts terribles et m'en faire un pote, parce que dans le contexte, t'en viens vite à savoir un peu tout de la vie des autres ; le truc, c'est que souvent, une fois que le projet est à l'eau, la plupart du temps, tu perds de vue les gens parce que le projet qui vous unit n'existe plus...
Concernant la question de départ, je pense qu'il ne faut pas chercher à tout prix à créer des liens avec les gens, mais plutôt laisser le truc venir tout seul... Ne pas hésiter de temps en temps à aller boire un coup après la répète, ou accepter de venir manger chez un tel... mais pas se forcer pour faire plaisir. Enfin, moi, je dis çà, je dis rien...
0
0
#10
05/10/2006 13:26:10
 mouais la vie quoi ... lui sympa, lui moins sympa .. mais sympa quand meme...par contre lui pour ca il est chiant...mais bon j prefere lui quand meme...



blasé moi ? nana...

0
0
#11
05/10/2006 13:33:50
Et bien moi dans mon groupe, on est tous très pote, on se cotoie chaque jour. Ainsi alors que nous ne nous connaissions  pas à l'origine, la musique nous a réunis! C'est pas beau ça!

Ps: Pourtant on est 9 dans le groupe...
0
0
#12
05/10/2006 13:34:45
perso j'ai connu de ambiences totalement differentes suivant les groupe/projet.
je m'implique differament suivant les personnalité et le "but" du groupe.
genre quand je jouais avec des "gamins" je m'impliquais pas plus que ca. j'arrive, je me branche, je joue, je me casse. Je fesait ca parce que ce groupe, je l'avais pris uniquement pour faire de la scene. donc le reste je m'en foutais un peu. ca n'empeche pas les bons moment, mais je consacrait pas trop de temps a ce groupe, preferant en consacrer plus a mes autres trucs.
quand la zique me plait, je m'investis carrrement plus. aussi bien niveau temps, que amitié.
si tu veut aller loin faut connaitre les gens face a l'argent ou d'autres choses qui peuvent etre la source de conflit plus tard.
parfois tu trippe bien avec une personne. vous devenez l'element majeur/moteur du groupe, pis au final, si vous vous embrouillez, le groupe pete.
j'ai aussi apris qu'avoir 2 (ou plus) "grandes gueules" dans un groupe est rarement bon.
a l'inverse, si personne ne se met vraiment en avant, ca stagne, et le groupe se separe "d'ennui", lassé de tourner en rond.
bref, un groupe c'est pas simple. trouver le bon peut prendre du temps comme peut etre immediat.
les meilleurs groupes sont ceux ou ya une bonne entente, ou tout le monde est solidaire, sans forcement etre des moutons a suivre un mec. et toutes ces valeurs servcent enormement sur scene ou quand on est dans la merde
ya pas UNE solution miracle, il faut trouver son equilibre, ne pas hesiter a dire ce qu'on pense pour ne pas garder ca au fond de soi, et le resortir dans les moment de tensions.
bref, etre franc, ouvrir sa gueule, mais sans exes.
aprés, la vie en dehors du groupe c'est que du bonus, mais faut faire gaffe que ca tourne pas en eau de boudin a cause d'une meuf, de sous ou autre.
0
0
#13
05/10/2006 14:01:07

Dans mon groupe on est tous potes à la base donc ...

0
0
#14
05/10/2006 14:28:09
cebri
le truc, c'est que souvent, une fois que le projet est à l'eau, la plupart du temps, tu perds de vue les gens parce que le projet qui vous unit n'existe plus...
Concernant la question de départ, je pense qu'il ne faut pas chercher à tout prix à créer des liens avec les gens, mais plutôt laisser le truc venir tout seul... Ne pas hésiter de temps en temps à aller boire un coup après la répète, ou accepter de venir manger chez un tel... mais pas se forcer pour faire plaisir. Enfin, moi, je dis çà, je dis rien...
 
Je suis bien de ton avis.

Quand je repense à mon groupe précédent, c'était complètement ça : c'est parti en couilles, du coup on se voit plus. On était potes, mais juste parce qu'on était dans le même groupe. ça arrive que j'en croise un dans la rue, et là c'est du "bonjour ça va ouais moi aussi allez tchao"...
Tandis que mon groupe actuel, c'est venu tout seul, tranquillement, et je pense sincèrement que si un jour ça splitte, on continuera de se voir régulièrement.
0
0
#15
05/10/2006 14:38:55
rhaaa le bol
Ben voila, moi je suis arrivé en cours de route dans une bande de 4 deja formée depuis 2 ou 3 ans...
Le clavier et le sax/chant sont amis d'enfance... ils composent () et ecrivent souvent les paroles () et sont en quelques sorte les piliers historiques du groupe.. Le batteur est arrivé y a  ans avec le guitariste qui compose également (de  à )... la dessus j'arrive avec mes guitares à grosses cordes, des compos (forcement  passke ce sont les miennes ) et un style doigt/tapping/slap (funk/jazz/rock) assez éloigné de ce qu'ils ont l'habitude de jouer...
ben finalement la mayo a bien pris avec le batteur (normale ca aide un batteur pour monter une mayo) et avec le gratteux...
Parcontre j'ai toujours du mal à entrer dans l'intimité (en tout bien tout honneur) du couple Clavier/Sax et d'ailleurs je ne le cherche pas non plus..

Ah.. vous savez ce qu'on entend le plus rarement dans un groupe ??

c'est un des zicos qui dit au batteur : " on bosse un de tes morceaux ?"
0
0
#16
05/10/2006 14:42:09
sauf quand c'est genesis
0
0
#17
05/10/2006 14:48:22
kurt
vous devenez l'element majeur/moteur du groupe, pis au final, si vous vous embrouillez, le groupe pete.

connais ça

en fait je me posais la question après le beuf de hier soir avec le batteur (qui peut rien faire sans son contrebassiste adoré) et deux types, 1 sax et une gratte.

musicalement, beuf jazzy, un peu galéré pour se mettre en phase mais réussis à faire tourner deux ou trois plans, un petit 6/10 musicalement, un peu plus que la moyenne.

par contre, humainement, c'est impréssionnant comme c'était froid, les types jouaient vraiment bien, mais ...en fonctionnaires, on part sur telle grille, on refais le petit chorus comme c'est marqué dessus la feuille avec les notes approuvées par le manuel du bon petit jazzeux.

la différence avec les types de mon groupe est enormissime. dès la première fois où on a beuffé, même si c'était musicalment pourri, il y a un 'jeu' qui s'est instauré tout seul, de la curiosité commune et l'envie de 'donner de soi'.
ça m'a rappelé aussi des souvenirs de groupes avec qui ça se passait VRAIMENT pas comme ça et où, au final, tout le monde se faisait chier.

donc, je me dis que je vais me barrer plus tôt du taf aujourd'hui, passer un ou  deux  coups de fil et aller me jeter une bière ou deux avec eux 
parce que je suis un bassiste chanceux de les avoir.

-edit-

ayet taf de merde de ce soir annulé (voix maladive au tel, exusez moi, je peux vraiment pas, faut que j'rentre chez moi, oui, oui, je me soigne, vous inquiétez pas) et binouzes-time programmée, tous au festoche à besak!!



0
0
#18
05/10/2006 15:07:21
 Faut pas perdre de vu que la chose qui réuni les membres du groupe, c'est la musique. Et ça veut pas dire que ça peut fonctioner entre eux sur d'autres themes(socio-politico-amoureux..). Je pense pas que se soit une bonne chose de vouloir forcer des relations qui, n'étant pas spontanées, peuvent pourrir l'ambiance(pas sincère). Et encore plus si on est amené à faire de plus en plus de repets, des tournées et concerts..
Et c'est pas parce qu'on se bourre pas la gueule ensemble tout les weekends devant téléfoot qu'on peut pas etre en osmose avec son guitariste ou son batteur.
0
0
#19
05/10/2006 15:33:23
ChuppaKéké
Et c'est pas parce qu'on se bourre pas la gueule ensemble tout les weekends devant téléfoot qu'on peut pas etre en osmose avec son guitariste ou son batteur.

 raaaahhh...telefoot...la sale image

c'est cool en tout cas d'avoir des avis différents sur comment vous vivez - ou concevez - votre vie en groupe.

tu crois par contre que la musique SEULE peut cimenter un groupe sur le moyen-long terme?

 

ps: t'as piqué la basse à Elvis

0
0
#20
05/10/2006 16:04:36
Mon batteur et mon gratteux/chanteur sont deux de mes meilleures potes, par contre le synthé c'est la copine du gratteux, et vu comment il est avec les filles on aura bientôt plus de synthé :)
0
0
#21
05/10/2006 16:18:48
 Je serais meme d'avis que c'est le seul ciment qui prène. Apres les prises de têtes pour des idéos politiques, pour des nanas ou pour une part de gateau sur une table de catering... si la magie fonctionne toujours sur scene, y'a pas de raison qu'un groupe splitte.(encore faut-il que la magie soit au rendez vous dès le depart..)



Ps; presque, la mamie est de 1966
0
0
#22
05/10/2006 16:55:58
c'est sympa ce topic, genre chacun raconte un peu sa vie de groupe au final

Perso je viens de quitter mon premier groupe, surtout a cause du fait que je devait prendre le train pour allez repeter, mais aussi pour pas mal d'autre choses.

Mr Pitch je croi a parler d'une chose qui pour moi est essentiel, la symbiose qui se forme lorsque u groupe joue. Dans mon groupe, deja on bossai tel truc et on en sortait pas. Mais ce qui me contrariai le plus c'est que chacun jouai pour sa tronche, c'est super frustrant. Les gars s'ecoutent jouer point bar.
J'ai tenter un ou deux sourires quand ca balançai bien, mais rien en retour, genre "joue on est pas la pour s'amuser"... Alors que avec un peu d'écoute ca peu etre l'eclate.
J'ai improvisé 1 fois avec le "leader" du groupe, j'aurai pu jouer n'importe pas et pas en rythme ca l'aurai pas déranger, il jouait pour lui c'est tout.


Faut aussi aborder le truc des "leader" . Perso je me suis retrouver dans un groupe ou ils se connaissai tous (clavier/clavier/guitar/guitar) (ouai je sais c'est assez lourd comme structure ) depuis tout petit. Freres et cousins. Le trucs c'est que l'un deux avait vachement pris l'habitude de mener les autres, de leur dire ce qu'il falait faire et comment, et les autres suivaient.
Donc a la fin le groupe se résumait a lui, ajouter a ca un ego bien gros comme il faut, et vous aurez .... l'envie de partir


Pour l'ambiance, sans ça, ça aurai pu etre sympa, j'avais deja manger chez "eux" et on s'eclatait bien, on avait skater fait deja quelques conneries
(meme si quand on fume pas /boi pas c'est pas évident ) (d'aileurs faudrait faire un topic sur la relation alcool drogue tabac et groupe. merde on est obligé de faire tout ca pour aimer la musique ? )

Enfin voila du coup jles ai laissé, je suppose que si on avait ete dans la meme ville j'aurai essayé de m'y faire mais bon la ..


Et voila ma ptite experience,
Merde j'ai encore fait un pavé ... désolé


0
0
#23
05/10/2006 17:08:02
elle est connute mais tu sais ce que dit un zicos de reaggae qui n'a plus rien a fumer ?
"c'est quoi cette musique de merde ?"
 
0
0
#24
05/10/2006 17:16:33
 LoL Ouai, j'avais essayé de refaire ce débat qui s'etait tenu sur le forum avec eux,
"drogue / musique"

Ce qui l'en ai sorti ... rien ils s'en foutaient
"On joue peut etre moins bien quand on est défoncé, mais au moins, on est défoncé ! "


0
0
#25
05/10/2006 17:19:18
Ca depend surtout du but du groupe. Si la vision est de faire Bercy dans 4 ans, il vaut mieux se comporter pro et laisser les portes ouvertes a l'amitie, au cas ou.
Et il faut du leadership, un mec (ou une fille...) qui puisse decider a la fin. Ca a tendance a faire du mal aux relations perso qui existaient avant la creation du groupe.
On fait en sorte de commencer avec le moins de baggage emotionel negatif possible et on evite de se fritter. Cela implique aussi de choisir les gens avec attention, si possible.
Meme si le but est de s'eclater entres potes il faut un minimum de discipline et de leadership pour faire tenir le groupe. Allez! Une, Deux, Une Deux!

Donc, tout d'abord respect et discipline. Ne pas exclure camaraderie. Ensuite relations plus perso, et garder ca en-dehors du groupe.  C'est un peu comme le "no zob in job" (ca y est, on parle de cul!).
0
0
#26
05/10/2006 18:33:20
 bas nous c'est notre manageur qui nous a pousser les uns dans les autres , mais on se tappe de bonne bar on se donne des coups de mains , et on se fait des bouffes... c'est cool a defaut d'etre mega  indispensable...
0
0
#27
05/10/2006 21:24:42
 tien jvais raconter une partie de vie de mon 2eme couple(le premier vien de ce former kri kri..plus celibataire...désolé pour certain ):
mon groupe de musique, mais avant tout un groupe de pote... ^^(dont j'avais rapidement parler quand certain se posait la question si y'avait que chez les bassistes un phneomene de je m'interesse au matos des autres, et je discute avec d'autre musicos, dans mon groupe c'est pas le cas ^^)
je considere meme qu'on est toute une bande de pote, et que au miieux y'a 3conard(les musicos) qui formons ce groupe de musique, c'est des potes, pas 2jours sans avoir de nouvelles...
les boures ensembles, on les conte plus ,mais sa c'est que accessoire .
c'est vraiment une 2eme famille, et on fait de la musique par plaisir, ce qui donne qu'en groupe on essaye un peux divers choses sur les compo, on en rediscute a chaque fois a chaque pause/temp entre 2morceaux/gros pain enorme qui arete le morceau. et personne n'est la pour boufer les autres, au contraire, c'est limite "tu veux pas poser un blanc ou ya que toi qui joue?" pasque perosnne irais le demander , par flemme et par, peut etre aussi ,non envie de se foutre trop devant...
un guitariste rythmique, un bassiste(moi ) et un batteur, les 2 cordistes qui chantes(gueule?), et une amitié, avant une "collectivité" de musicien.
0
0
#28
05/10/2006 21:47:13

Que pensez vous de la vie de groupe ?

Vous faites quoi pour l’entretenir ?

Selon vous ça apporte un plus à votre musique ou c'est mieux garder un peu de distance ?
Vous pensez qu'il y a une différence d'approche inter-relationelle selon le style qu'on joue?
Merde une discertation!

La vie de groupe???: j'ai joué dans un groupe qui a durée plus de 10 ans. avec de supers contacts entre les musiciens.  On a splitté en claquant le pognon gagné dans une super bouffe de la mort (la Brioche: tu deviendrais tout baveux en sachant le prix de bouteilles) , on se voit encore 6 ans plus tard avec plaisir... certain on encore des groupes, d'autre on rangé le matos... mais on parle toujours musique!

0
0
#29
05/10/2006 22:01:36

Dans mon groupe, on s'entend nickel.

On fait pas mal de soirées ensembles, on delire ensemble, on s'aime tous . Perso, je suis plus proche de mon gratteux et du batteur, deja eux deux vivent ensemble, et ont fondé le groupe. Je squatte souvent leur canapé quand je peux pas rentrer le soir .
Avec la chanteuse, je m'entend bien mais bon, ca reste la. Quant au clavieriste, je m'entend très bien aussi, mais y'a pas exactement le meme truc qu'avec le gratteux et le batteur.


Bon quand ya une couille musicale (par exemple, le clavieriste qui joue plusieurs mesures fausses, on s'en rend tous compte et lui nie completement... Il aime pas avoir tord, et ca casse les pieds parfois.) on n'hesite pas à mettre les points sur les i. On veut avancer, musicalement. On veut pas avoir l'air con en concert.

Mais à coté de ca on s'entend nickel.

Faut dire aussi que le groupe a une "configuration" particuliere.

-Le batteur sort avec la chanteuse.
-Le batteur et le gratteux sont en coloc.

Donc deja, ya des relations assez particulieres.

Mais je suis heureux, dans ce groupe...
0
0
#30
05/10/2006 22:09:41
Le groupe dans lequel je jouais l'année dernière, malgré la moyenne d'âge assez élevé (entre 25 et 30 ans ) et le fait que je sois arrivé dans un groupe déjà formé, je me suis senti très vite à l'aise. On jouait vraiment juste pour se faire plaisir, les 3/4 du temps on partait juste en impro sur un thème lancé par le guitariste ou le clavier. On a fait 2-3 compos (dont une de 15 minutes donc ça "mot compte triple" !!) mais on n'était pas motivé pour faire de la scène. Je crois que les ambitions du groupe sont très importantes dans l'ambiance du groupe. Disons qu'avec nos motivations on ne pouvait que s'entendre, à partir du moment où chacun y mettait du sien niveau sociabilité, et que chacun bossait quelques plans chez lui pour que les répèts soient créatives et enrichissantes.
On s'est fait pas mal de concerts ensemble vu qu'on avait des goûts assez proches, on s'est fait des bouffes, des soirées bien arrosées... bref d'excellents souvenirs
Le meilleur souvenir étant "l'entretien style DRH" pour le recrutement de notre trompettiste. La pauvre, a du répondre à des questionnaires complétement tordus (mais décents) et des interviews en français, anglais, allemand, espagnol et tchèque (c'était dans le cas d'une tournée mondiale...)
Je vous conseille vraiment ce genre de truc si vous voulez intégrer un nouveau membre, vous verrez direct si ça peut le faire ! Et ça l'a fait avec notre petite trompettiste !! (Accessoirement faut jouer avec aussi !!)
Bref, même si j'ai du lâché le groupe car je n'arrivais plus à me libérer pour les répèts, ça a été une super expérience, et je revois régulièrement les membres du groupe (enfin pas trop là )... On s'est même fait un super boeuf pour la fête de la zicmu, c'était fort en délire et en émotions
Je souhaite à tout le monde de prendre votre pied avec votre groupe comme je l'ai fait (pendant trop peu de temps) 

0
0

En Live

Bass13013, Grattos95 et nadine ont commenté le topic [Super Alim pour pedalboard ] de ilanonbass il y a 1 jour
Pascal'son a commenté le topic [encore un basseu] de patprob il y a 1 jour
Nofretnostress a commenté le topic [Thriller] de patprob il y a 2 jours
Patprob et Wario ont commenté le topic [[Topic COVERS], à vos basses!!!:)] de JAYSEE99 il y a 2 jours
Chico vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 4 jours
Nadine a commenté le topic [Recherche Yamaha BB 2005 ou BB NE2] de dambass il y a 4 jours
Philippe59 a accepté le message de koches il y a 5 jours
Farrone vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine