ConnexionConnexionInscription
B E A D G
103 connectés Aller à Sweepyto Guitare

conseils pour ancienne guitariste se mettant à la basse

#1
19/02/2014 20:45:47

Bonsoir,

Après 20 ans de guitare dans les mains ( surtout électrique même si j'ai fais un peu de folk et brièvement de la classique); je me remet à la basse après deux tentatives infructueuses par le passé; 

 

Miracle ! je prend enfin du plaisir à jouer de cet instru, venant aussi des percu et ayant fait un peu de batterie; j'arrive à retrouver des sensations que j'avais : à la gratte, et aux percu; et c'est vraiment cool

 

maintenant je veux faire les choses bien; et donc je suis en quête des meilleurs conseils de vieux routards de la basse : pour bien débuter à tous points de vue; je suis surtout autodidacte ( j'ai pris kks mois de cours de guitare dans la grande école de Jazz au havre) 

 

Mon but : être capable de jouer tous styles, gérer l'impro, composer, et continuer à réussir mes auditions dans des groupes; ah oui d'ailleurs si vous avec des techniques de gestion du stress !!! lol je suis preneuse, et dire qu'en vieillissant ça ne s'arrange pas ! :-)

 

voila camarades, au plaisir de lire prochainement vos précieux conseils

 

see you later

0
0
#2
20/02/2014 10:33:33
Salut et bienvenue!
Tu peux déjà prendre quelques cours avec un prof pour ne pas prendre de mauvaises habitudes, surtout pour la main droite (si tu es droitière), pour la main gauche tu as déjà de la pratique avec la guitare.

Pour le stress t'inquiète, personne écoute la basse...
0
+1
#3
20/02/2014 13:38:54

Tout à fait. J'me suis vautré lors de mon dernier concert et personne d'autre que moi n'a remarqué. 

J'ai pas trop de conseils à donner étant encore débutant. Je crois que le truc pour réussir une audition c'est d'arriver en ayant bossé les morceaux et de bien s'entendre avec les autres membres du groupe. Enfin c'est ce qui a marché pour moi.

 

 

 

0
0
#4
20/02/2014 15:27:10

Pour le stress, tu as la visualisation qui marche pas mal, la veille, lorsque tu t'endors, visualises toi en train de la faire cette audition, c'est valable également pour la veille d'un concert, ton cerveau aura "virtuellement" déjà vécu cette scène et tu seras plus en confiance, c'est une technique qui vient du sport de haut niveau, un coureur visualise sa course, ses foulées, ça marche pas mal  

 

Pour la basse par rapport à la guitare, même si l'accordage est le même pour les 4 premières cordes, dis toi que tu es dans un autre monde, qu'il te faudra changer tous tes reflexes, acquérir de l'endurance et rester solide rythmiquement quoi qu'il advienne.

 

Amuses toi bien...

0
+1
#5
20/02/2014 15:34:47

Ca marche pas mal la visualisation (positive   ). Ca m'a pas mal aidé dans des situations anxiogènes. 

0
0
#6
21/02/2014 21:27:22

Un conseil qui m'as pas mal aidé , ayant été dans ta situation (mais avec beaucoup beaucoup moins d’expérience.)
Appréhende la basse comme un tout nouvel instrument , certes la théorie musical reste la même , mais la façon de jouer , le placement , le touché... Bref , beaucoup de facteurs différent de la guitare.
Et il n'y à rien de pire qu'un guitariste qui joue de la basse comme d'une guitare.

0
+1
#7
22/02/2014 10:15:56
Oui, tout ça c'est vrai, j'ai eu plusieurs copains très bons guitaristes qui sont devenus d'excellents bassistes.
0
+1
#8
22/02/2014 10:35:07
avant de t'attaquer au impro, solo et composition il faut à mon avis déjà bien maitriser le rôle principale de la basse: la section rythmique.
contrairement à la guitare où tu joue un riff par ci, un petit solo, ou tu plaque un accords sur le temps fort de la mesure, la basse joue (en générale) tous le temps.
avec la batterie tu forme un peu le "paysage" de la carte postal, tu gère à la fois la section rythmique et aussi la structure harmonique du morceau.
dans un premier temps:faire simple! ça sert à rien de vouloir en mettre dans tous les sens, d'essayer de balancer du slap et des tapping de partout en pensant que ça fera "bien".
les qualité d'un bassiste c'est avant tou la régularité et l'écoute des musiciens autour pour bien repérer les changements et soutenir l'ensemble.
pour bosser un morceau tu repère sa structure (grille d'accords, refrain, couplet, solo...) et tu identifie une ligne de basse "de base" qui permettra dans un premier temps de bien jouer le morceau (même si c'est pas exceptionnel techniquement on s'en fout!). par la suite, un fois que le morceau et maitrisé tu pourras commencer à broder, enrichire ta ligne à certains moment (pour appuyer un chorus par exemple) et sortir un solo.
berf, la simplicité et parfois la solution la plus sage pour pas se planter. Surtout pour une audition ou tu arrive souvent avec des musicos que se connaisse bien, mieux vaut ne pas trop étaler sa science et essayer d'aller à l'essentiel.
0
+1
#9
22/02/2014 10:44:39
?
franky
avant de t'attaquer au impro, solo et composition il faut à mon avis déjà bien maitriser le rôle principale de la basse: la section rythmique.
contrairement à la guitare où tu joue un riff par ci, un petit solo, ou tu plaque un accords sur le temps fort de la mesure, la basse joue (en générale) tous le temps.
avec la batterie tu forme un peu le "paysage" de la carte postal, tu gère à la fois la section rythmique et aussi la structure harmonique du morceau.
dans un premier temps:faire simple! ça sert à rien de vouloir en mettre dans tous les sens, d'essayer de balancer du slap et des tapping de partout en pensant que ça fera "bien".
les qualité d'un bassiste c'est avant tou la régularité et l'écoute des musiciens autour pour bien repérer les changements et soutenir l'ensemble.
pour bosser un morceau tu repère sa structure (grille d'accords, refrain, couplet, solo...) et tu identifie une ligne de basse "de base" qui permettra dans un premier temps de bien jouer le morceau (même si c'est pas exceptionnel techniquement on s'en fout!). par la suite, un fois que le morceau et maitrisé tu pourras commencer à broder, enrichire ta ligne à certains moment (pour appuyer un chorus par exemple) et sortir un solo.
berf, la simplicité et parfois la solution la plus sage pour pas se planter. Surtout pour une audition ou tu arrive souvent avec des musicos que se connaisse bien, mieux vaut ne pas trop étaler sa science et essayer d'aller à l'essentiel.

 
+1 , éviter les lignes de basses trop compliquées , c'est éviter de faire des erreurs stupides. Mieux vaut un bassiste qui joue juste , carré et dans le temps , avec des lignes simples (la ligne peut être simple , mais le placement rythmique intéressant) qu'un bassiste avec des lignes hypers techniques mais qui ne fais que des erreurs. Et même suivant ce que tu joues , la simplicité est de rigueur.

(J'ai déjà joué en tant que guitariste dans un groupe de rock Banal , avec une excellent bassiste. le problème c'est que jouant du rock on ne peut plus basique , avoir un bassiste qui cale Slap , Sweep , Tapping et Legato partout , ça faisais d'une part tâche et de deux , ça réduisant mon travail à la guitare à néant.)

0
0
#10
22/02/2014 14:25:04

La basse, c'est un rôle, un état d'esprit différent de la guitare, où ton principal boulot est de mettre les autres (voire, tous les autres, batteur compris), en avant par et ton son, et ton silence (si si ).

 

Je te conseille de bien taffer les lignes dites "simples" car, même s'il y a peu de notes, peu de variations, à une vitesse modérée, elles sont souvent impardonables avec les erreurs justement parce que tu ne pourras pas meubler avec d'autres notes derrières.

 

Walking On The Moon - POLICE me semble être un bon exercice de départ

0
+1
#11
22/02/2014 16:23:27
?
Erio.

 

Walking On The Moon - POLICE me semble être un bon exercice de départ

 je plussoie ton exemple, les riffs de Sting sont en général assez sobre tout en étant très efficace.

Autres exemples de sobriété/efficacité : James Jamerson (il n'utilisait que l'index à la main droite...) ou encore Pino Palladino.

En bref, la simplicité tout en rythme, ça laisse de la place aux autres...et ça permet de sortir du mix !  

0
0
#12
24/02/2014 16:36:27
Jamerson c'est peut etre pas le plus évident pour un débutant.....
0
0
#13
24/02/2014 17:17:04

Pas vraiment débutant avec 20 ans de gratte derrière lui...  je veux dire que la complexité de Jamerson me semble être plus Mélodique que Rythmique.

Normalement, placer la ligne de basse sur le manche ne devrait pas lui causer de soucis.

Ensuite le vrai travail de bassiste commence : la rythmique, les accents et le placement.

0
0
#14
24/02/2014 21:40:31
?
Lubjan

Pas vraiment débutant avec 20 ans de gratte derrière lui...

 

Le titre du topic, c'est pas [...] ancienne guitariste [...] ??? 

 

Après, je me trompe peut-être ...

0
0
#15
24/02/2014 23:35:43

Oups, ça doit être à cause de la théorie du genre............................  

 

J'sais plus ou j'en suis moi....

 

Milles excuses, gente Dame !

0
0
#16
25/02/2014 10:12:10
Perso, je viens de la guitare, je me suis mis plus tard à la basse et il m'a fallut bosser dur pour perdre mes habitudes "guitaristiques" le monde du groove est un autre monde, c'est clair... Le côté positif est que, à l'inverse, un bassiste qui joue de la guitare ou n'importe quel instrument aura la particularité d'être bien "carré" lorsqu'il jouera... Beaucoup de bassiste sont compositeurs ou arrangeurs, surtout arrangeur, la composition, c'est une autre approche.
0
0
#17
25/02/2014 13:39:08
Mon conseil : utilise l'auriculaire de la main gauche (si t'es droitière), et même, oublie l'annulaire de cette même main pendant quelques temps.

Bon groove !
0
0
#18
19/03/2014 13:28:23

merci à vous les gars pour vos précieux conseils; oui j'avais mis débutante car certes si je ne le suis ni en chant, ni en gratte après deux décennies, je reprend pour moi un peu tout au début avec la basse; par contre, j'ai de GROS soucis musculaires que je n'avais pas à la guitare, et j'ai du arrêter quelques semaines la basse :-( ai je trop forcé , es ce que mon gabarit de mini-pocket joue contre moi ? c'est vraiment la merde de ce côté là 

 

 

0
0
#19
19/03/2014 13:50:57

Sans être indiscret, quels types de soucis musculaire ?

J'ai eu des difficultés du même ordre au démarrage que j'ai fini par régler en modifiant certains réglages et certaines positions de jeu.

Si je peux t'aider un peu n'hésites pas !  

0
0
#20
19/03/2014 16:05:04

t'es pas indiscret t'inkiéte, douleur surtout au niveau des coudes, des poignets et aussi des articulations à l'intérieur de la main droite, je joue pas mal au médiator pour l'instant; et j'ai pris l'habitude de garder une assise à la guitare, du petit doigt de ma main droite pour jouer posé sur le corps de la guitare -sous les cordes donc- , hors problème les distances ne sont pas les même entre les cordes d'une basse et d'une gratte, ça reste beaucoup plus large que avec l'ensemble d'une guitare 6 cordes - je ne sais pas si je suis très claire ? - en fait je tire sur l'ensemble de ma main droite anormalement, ce qu'il n'arriverait pas si je ne posais pas mon foutu petit doigt comme j'ai l'habitude de le faire à la gratte; si pas clair parce qu'avec mes explications à la con !!! lol je posterais une vidéo ;-) dois je préciser que j'ai des mains minuscules ce qui pour la basse est un peu sportif ! lol ça tombe bien , j'aime bien le sport !!!! mdr ;-)

 

effectivement je suis heureuse de constater que les bassistes sont plus sympas et accueillants que les gratteux ;-) loin de moi l'idée de passer du cirage; c'est juste une constatation :-)

 

 

0
0
#21
19/03/2014 16:27:32
Et encore, tous n'ont pas forcemment eu le courage de poster leurs avis !!

Je pense effectivement qu'une bonne position main droite suffira à combler l'ensemble de tes douleurs. Si tu as l'occasion de regarder précisément le placement de la main droite sur différentes vidéo de Slappyto, tu verras que, très généralement, les doigts sont tous recroquevillés dans la mains au jeu au doigts, voire même au médiator (pour ma part, je fais comme toi avec un plectre, mais comme j'ai de grandes paluches, j'ai pas le même soucis d'articulations).

Autrement, le poids de l'instrument, plus conséquent qu'une guitare, doit peut-être te contraindre à te tendre d'un point de vue musculaire, au point de te filer des crampes et à fatiguer tes articulations.

La basse, c'est comme le sexe : tout n'est qu'une question de positions qui te conviennent (ou pas).
0
0
#22
19/03/2014 16:56:29
?
kemptya

t'es pas indiscret t'inkiéte, douleur surtout au niveau des coudes, des poignets et aussi des articulations à l'intérieur de la main droite, je joue pas mal au médiator pour l'instant

 

 

 

 je crois avoir compris ce que tu veux dire...

 

Effectivement, le fait de garder un appui du petit doigt au médiator doit y être pour beaucoup...

Quand tu joues debout (au médiator et au doigt), n'hésites pas à descendre la position de ta basse en dessous du bassin : ça allonge ton bras droit d'avantage en lui donnant moins d'angle et tu peux jouer au plectre avec tous les doigts recroquevillés et tu poses la tranche de ta main au niveau du chevalet ; ça permet d'avoir un appui et d'amortir les résonances non souhaitées.

Quand tu joues au doigt, ton pouce prendra appui soit sur les micros soit sur la corde du dessus non joué (généralement Si ou Mi )

S'agit pas non plus de se la jouer "Roberta Trujillo" et d'avoir la basse au niveau des rotules   , juste de trouver sa hauteur de jeu adéquate...

 

Si tu joues avec la basse sous le menton, tes bras et ton poignet droit sont pliés, ce qui limite la circulation et favorise les crampes et les inflammations.

 

Après, tu peux essayer une short scale en boutique et voir si tu serais plus à l'aise ?

 

Enfin, même si on est plus sympa que les gratteux (et je te laisse l'entière responsabilité de tes propos.... ) nous sommes au moins aussi libidineux.... 

0
0
#23
19/03/2014 18:47:17

salut 

 

pour les conseils :

 

l'impro : la biere

gerer tous les styles : 

-cubain : le rhum

-metal : la biere

-rock : la biere

 

si avec ca tu t'en sort pas, moi j'y comprend plus rien  

0
+1
#24
19/03/2014 19:07:21

merci lubjan pour tes conseils, j'en prend note et te dirait si il y a du mieux pour les douleurs, et c'est aussi mon jeu s'améliore en ayant une meilleure position ;-) tu parlais d'une short scale c'est les modèles avec un manche moins long ? c'est ça ? 

 

merci aussi miliouz pour vos conseils, mais si ça peut paraître curieux pour une "metalleuse" je suis straight-edge et donc ne bois pas  :-) hihi et oui tout arrive ! quand je serais moins nulle à la basse; je vous mettrais une petite vidéo pour vous remercier tous de votre accueil ... bon une vidéo musicale bien évidement ! lol

 

c'est bien que tu es cité robert trujilio car je l'apprécie beaucoup je suivais déjà son travail avant qu'il intègre Metallica, après évidemment, je craque dans un tout autre style définitivement  sur Marcus Miller la classe totale ;-)

 

a bientôt camarades :-)

 

0
0
#25
19/03/2014 19:31:24
?
kemptya

merci lubjan pour tes conseils, j'en prend note et te dirait si il y a du mieux pour les douleurs, et c'est aussi mon jeu s'améliore en ayant une meilleure position ;-) tu parlais d'une short scale c'est les modèles avec un manche moins long ? c'est ça ? 

 

merci aussi miliouz pour vos conseils, mais si ça peut paraître curieux pour une "metalleuse" je suis straight-edge et donc ne bois pas  :-) hihi et oui tout arrive ! quand je serais moins nulle à la basse; je vous mettrais une petite vidéo pour vous remercier tous de votre accueil ... bon une vidéo musicale bien évidement ! lol

 

c'est bien que tu es cité robert trujilio car je l'apprécie beaucoup je suivais déjà son travail avant qu'il intègre Metallica, après évidemment, je craque dans un tout autre style définitivement  sur Marcus Miller la classe totale ;-)

 

a bientôt camarades :-)

 

 Voui, c'est ça,  

 

Ca peut-être plus confortable et plus jouable pour un "petit gabarit",( même straight-edge ) et pis c'est un diapason court très proche (voire identique) à celui des grattes.  

Si tu choisis un modèle avec un écartement de cordes au chevalet inférieur à 1,6/1,8 mm, ça te rappellera ta guitare.

 

Sinon, n'hésites pas à monter le volume (potar de la basse à fond et tu gères avec l'ampli ou la carte son) et/ou l'attaque pour ne pas avoir à "latter" tes cordes et pour jouer plus décontractée.

 

Forcément, plus tu seras tendue, plus tu auras mal après tes cessions , mais je suppose que tu connais déjà tout çà !

 

Marcus Miller fait partie des individus qui m'énerve profondément : c'est une honte d'avoir autant de talent à la basse et au Sax... 

0
0
#26
20/03/2014 08:39:17

Marcus Miller est énervant surtout qu'il ne joue pas seulement du sax et de la basse; mais qu'il est aussi clavier en autre choses 

 

pour revenir à la basse, je pense effectivement que je me crispe plus;  cela est du à mon gabarit je pense, j'essaye sans doute de combler un manque de force à priori car je suis pas aussi crispée à la gratte...bizarre bizarre enfin j'essaierais donc dés que l'occaz se présente, des basses plus adaptées à un mini-pocket comme moi ;-) 

0
0
#27
20/03/2014 09:39:55

Tu pourrais peut-être aussi essayer des cordes d'un tirant plus faible?

Elles nécessitent moins d'efforts physique.

 

Concernant le conseil de "jouer doux et monter le son" c'est assez limitatif car une bonne partie de la couleur du son à la basse est dans la main droite et la façon dont on attaque les cordes.

J'ai tendance à attaquer trop doux mais je travaille ce défaut. Ca ne signifie pas forcer outre mesure mais maîtriser la dynamique.

0
0
#28
20/03/2014 11:59:55
?
PatG

 

Concernant le conseil de "jouer doux et monter le son" c'est assez limitatif car une bonne partie de la couleur du son à la basse est dans la main droite et la façon dont on attaque les cordes.

 

 J'ai commencé la basse en complet auto-didacte, et je me suis retrouvé très rapidement avec une inflammation du canal carpien de la main droite (je suis droitier) . Ca m'a terriblement gêné et presque fait raccrocher tellement les douleurs étaient handicapantes...

Jusqu'au jour ou j'ai fait ami-ami avec un pro qui m'a conseillé de monter le volume de la basse à fond, et de gérer la puissance soit avec une pédale de volume, soit avec le potar de l'ampli.

Résultat : mes micros donnent l'intégralité de leurs couleurs et de leur potentiels très facilement, sans avoir à cogner les cordes, et j'ai considérablement gagné en vitesse.

Il m'a fallu ensuite perdre la mauvaise habitude de "latter" et au contraire apprendre à caresser mes cordes. Bien sûr, lorsque la musique le demande, je peux être plus incisif et augmenter mon attaque pour sortir d'un mix sur un solo par exemple. 

 

En 3 semaines, mon inflammation avait pratiquement disparu.... et n'est jamais revenue.

 

Alors oui, l'attaque de la main droite joue sur la couleur du son, mais permettre aux micros de donner la totalité de leur potentiel en ayant le volume de la basse à fond joue au moins autant me semble t-il.... 

 

0
0
#29
20/03/2014 13:37:09

Je suis complètement d'accord: volume basse à fond et gain au max sur l'ampli.

Mon prof de basse a un peu les doigts de Marcus Miller, genre "power fingers" quoi. Actuellement parmi les choses que je bosse il y a la vitesse et l'attaque de la main droite. Il y a tout un univers entre la caresse d'une corde et l'attaque brutale. Si l'objectif est d'avoir un son à la Marcus ou à la Billy Sheehan, va falloir rentrer dedans.

 

0
0

En Live

Bruno_Hardenne vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 jour
Kgxs656333 a commenté le topic [Lecture des videos] de roro40530 il y a 2 jours
Kgxs656333 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 jours
Wario a commenté le topic [videothèque des sons] de mr gone il y a 3 jours
Rody vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 6 jours
Rginko vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Ummosergio vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Arno16 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 2 semaines