ConnexionConnexionInscription
B E A D G
184 connectés Aller à Sweepyto Guitare

Main droite, position du pouce pendant l'alternance

#1
02/09/2014 19:29:18

Bonsoir ami(es) bassistes  

Voila je me pose une petite question concernant la position du pouce de la main droite :J'ai vu plusieurs "école" sur le net......la première, et, la plus souvent rencontrée consiste a poser le pouce sur le micro quand on utilise la corde de MI, et a poser le pouce sur la corde de MI quand on utilise LA/RE/SOL.

La deuxième que j'ai put voir dans les vidéos pour débutants consiste a faire la même chose pour commencer mais par contre a poser le pouce sur le LA quand on utilise le RE et le SOL.

 

En appliquant la première méthode il m'arrive d'entendre résonner la corde de LA quand je gratte RE et SOL....chose qui n'arrive pas avec la deuxième méthode.

Reste a savoir quelle est la meilleure selon vous ?

 

Une autre question concernant l'alternance, j'ai cru comprendre qu' il fallait commencer par l'index puis le majeur ensuite. Si par exemple je dois commencer en case 5 et faire une autre note en case 3, automatiquement c'est le majeur qui attaque et non l'index et j'ai vraiment du mal a aller contre !!  on dirait qu'ils suivent le même sens que les doigts de la main gauche ....Est ce vraiment gênant ?

 

 


Merci par avance pour vos réponses.

 

Musicalement

Eric.

0
0
#2
02/09/2014 21:20:33

Moi mon pouce reste posé sur le micro tout le temps et je n'ai jamais eu de souci !

Et quand je joue sur ma 5 cordes comme une 4 cordes (je sais à ce moment là que je n'utiliserai jamais ou tres rarement la corde de Si), je le pose sur la corde de Si et il n'y bouge plus.

 

Comme pour tout ce qu'on peut apprendre, il n'y a pas vraiment de "meilleur" ceci ou "meilleur" cela. Il n'y a donc pas à mon sens de "meilleure position" ! A toi de trouver celle avec laquelle tu es le plus à l'aise et en avant la musique  

 

 

Concernant l'attaque, moi je commence toujours par l'auriculaire ! Non je déconne: là encore y'a pas de règle absolue ! On s'en fout de savoir avec quel doigt tu commences à faire vibrer les cordes ! Tout comme y'a pas à avoir d'alternance systématique entre les doigts, tout doit se faire au feeling  

 

 

 

0
0
#3
03/09/2014 09:41:37

Il y a 2 discussions différentes dans ce topic :

 

1. l'ancrage de la main droite

2. l'alternance des doigts main droite

 

Ces 2 sujets sont plus importants qu'il n'y parait.

0
0
#4
03/09/2014 09:56:40

Avoir le pouce sur la corde MI pendant qu'on joue les autres cordes permet de limiter les vibrations parasites. Il y aussi d'autres techniques qui permettent de réduire ces vibrations indésirables (voir la technique de Gary Willis, par exemple).

 

En étendant ce concept, il parait juste de continuer à descendre le pouce sur le LA, lorsque qu'on joue sur les cordes les plus aigues, mais cela entraine une gymnastique du pouce pas forcément facile à maîtriser. Paradoxalement, ça peut aussi introduire des vibrations supplémentaires (au moment où le pouce passe de corde LA à MI, par exemple).

 

Et ainsi de suite, on pourrait toujours prendre appui sur la corde au dessus de celle qu'on joue.

 

Certains prônent même le pouce flottant, qui ne prend jamais appui sur aucune corde. Il y aussi des avantages (on gagne du temps car on a pas à ancrer le pouce, et il n'y a pas à gérer le cas particulier de la corde la plus grave), mais ça peut donner l'impression de "manquer de puissance" (la main ne fait pas pince, ça demande donc de chercher la force musculaire de façon différente).

 

Une chose qu'on oublie aussi souvent, c'est qu'on peut aussi utiliser son pouce droit pour gratter les cordes, ce qui peut régler le problème d'une façon différente (palm muting, par exemple). Sur des rythmes plus lents, ça donne un son et un rendu différent, qui peut être agréable. Beaucoup de bassistes professionnels utilisent cette technique, qui était presque majoritaire dans les années 50 et 60.

 

Dans l'idéal, il faudrait s'entrainer à ces différentes techniques avant de décider laquelle on préfère, ou dans quels cas les utiliser au mieux. Au final, quelle que soit la technique qu'on utilise, il faut bien la maîtriser et comprendre ce qu'on fait. Cela demande d'en prendre conscience, en jouant très lentement au début et en analysant bien ce qui se passe au niveau de la main droite.

0
+3
#5
03/09/2014 10:04:00

Quant à l'alternance majeur / index c'est aussi un grand débat.

 

D'un côté, il faut développer l'indépendance entre les 2 mains (les mouvements de la main droite ne doivent pas être contraints par ceux de la main gauche) mais d'un autre côté, il faut aussi développer une bonne coordination entre les 2 mains (ce qui permet d'avoir un bon son et d'augmenter son tempo).

 

Se pose aussi la question du maintien de l'alternance pendant les sauts de cordes ascendants (d'une corde aigue à une plus grave). Certains préfèrent maintenir l'alternance dans ce cas (pour conserver le même débit et la même dynamique) d'autres préfèrent garder le même doigt.

Qu'importe la méthode choisie, il faut s'entrainer très lentement aux deux techniques et bien analyser ce qui se passe, avant de décider quelle technique retenir. On trouve des vidéos sur YouTube qui parlent de cela (sur le site de Scott Devine, par exemple).

 

Ces problèmes d'alternance se combinent aussi avec d'autres techniques : alternance à 3 voire 4 doigts, alternance en cas de sauts de 2 cordes ou plus, alternance doigts et pouce, etc.

 

Sur des tempos lents, certains bassistes professionnels préfèrent jouer avec un seul doigt, pour assurer une meilleure régularité dans la dynamique des notes.

0
0
#6
03/09/2014 11:05:51
Il y a une multitude de possibilités en fait.
Mr Erix décrit très bien le principe de base.
Chacun après en fonction des choix musicaux, des choix de sonorités, de sa capacité à élargir ses compétences, peut ou pas utiliser toutes ces techniques.
Par exemple perso le pouce flottant j'ai du mal avec ça, je me sens "perdu".
Et sur les passages en tempo relativement lent, comme décrit ci-dessus, j'aime assez jouer avec mon pouce près du chevalet, main posée bien stable, pour gagner en régularité, mais il m'a fallu du temps pour oser "déscotcher" ma main droite de sa place standart et la rendre plus mobile.
Quant à reposer le pouce (ou pas) sur les cordes supérieures, je ne m'y suis mis qu'avec la 5 cordes et je  pense que c'est une erreur, on devrait chercher à maitriser cette méthode le plus tôt possible, même en 4 cordes car, même si au début c'est une gymnastique particulière, ça apporte un + indéniable (déjà évoqué par Erix: maitrise des vibrations, jeu du pouce en complément...)
0
+1
#7
03/09/2014 11:16:32
?
Ray
Par exemple perso le pouce flottant j'ai du mal avec ça, je me sens "perdu".
 Moi aussi, mais je continue à m'y entrainer de temps en temps !
0
0
#8
03/09/2014 11:23:17

Défauts du pouce "toujours collé" sur un micro :

 

* Ne facilite pas le jeu de la main droite sur la largeur de la corde, car il faut sauter d'un micro à l'autre. Et pourtant, jouer sur tout l'espace disponible pour la main droite enrichit nettement le jeu (couleurs de sons et attaques).

 

* Force à effectuer une rotation autour du pouce en appui pour aller chercher les cordes aigues, ce qui change l'angle d'attaque des doigts, c'est pas bon pour la régularité du son.

 

* Force à plus casser le poignet que les autres positions (pas bon à long terme pour la santé de la main).

 

On voit souvent que naturellement, la plupart des bassistes ont tendance à progressivement adopter le calage "pouce sur micro pour corde grave / pouce sur corde grave pour les autres cordes", au fur et à mesure qu'ils évoluent. Rares sont les bassistes expérimentés qui restent sur le micro, mais on doit pouvoir en trouver.

0
0
#9
03/09/2014 12:28:44

En fait, je ne m'étais jamais posé la question car je n'ai jamais ressenti de souci tant au niveau de vibrations parasites, de fatigue du poignet ou bien de grosse différence dans le son !

 

Néanmoins, je viens de tester ce matin le jeu "pouce qui se déplace" et le jeu "pouce flottant" et je dois avouer trouver que pour certains styles nécessitant de jouer sur toutes les cordes c'est franchement agréable !

Du coup, je vais m'y mettre !  

Par contre avec le "pouce flottant", je n'arrive à jouer qu'avec l'index, voire pouce/index avec un tempo assez lent mais y'a encore du boulot avant d'arriver à faire des double croches index/majeur à grande vitesse  

 

 

 

M'enfin après je persiste à croire que tout dépendra du bassiste: le jeu qu'il se doit d'adopter doit être celui qu'il trouve le plus confortable à mon sens  

Un exemple concret: bien que jusqu'à aujourd'hui (car ouais jvais bosser les autres techniques comme je vois que ca peut en effet apporter un plus) j'étais un adepte du pouce collé au micro pour jouer, il m'arrivait déjà de jouer avec le pouce et l'index ! C'est d'ailleurs comme ça que je joue 46 & 2 de Tool sur une grosse partie du morceau. 

Donc oui, adoptons notre jeu en fonction des circonstances pour être le plus à l'aise possible  

0
+1
#10
03/09/2014 12:36:08

Concernant l'alternance des doigts, j'avais compris qu'il demandait si c'était "grave" de commencer à attaquer par le majeur ! De là j'ai dis qu'il n'y avait pas d'importance  

 

Sinon pour aller "plus loin", je suis de ceux qui pensent que l'alternance des doigts n'est pas toujours nécessaire. Sur un tempo relativement lent, j'aime bien ne jouer qu'avec l'index. Cela donne comme l'évoque Erix, une certaine régularité dans le jeu et dans le son. J'aime personnellement  

 

Après là encore, tout est une question de feeling ! On joue comme on se sent le plus à l'aise et on adapte son jeu en fonction des circonstances (style musical, tempo du morceau, etc)

0
0
#11
03/09/2014 20:51:43

Bonsoir

Je vois pas mal de réponses a mon retour de boulot , ca fait plaisir   .Il est vraie que lorsqu'on débute comme moi en autodidacte, il y a des moments ou on doute surtout quand on a l'impression de stagner!

 

 

?
erix
  

Et ainsi de suite, on pourrait toujours prendre appui sur la corde au dessus de celle qu'on joue.

Je sais pas si c'est une bonne chose mais c'est comme ca que j'ai débuté il y a 6 mois, je garde encore ces (mauvaises?) habitudes...

?
erix

Défauts du pouce "toujours collé" sur un micro :

* Force à effectuer une rotation autour du pouce en appui pour aller chercher les cordes aigues, ce qui change l'angle d'attaque des doigts, c'est pas bon pour la régularité du son.

 

 Je dirais pour ma part que même en ayant le pouce sur la corde de MI, quand j'attaque Sol le son n'est pas aussi agréable que si je positionne mon pouce sur RE pour attaquer Sol.

0
0
#12
03/09/2014 21:00:27
 bonsoir ,
y'a aussi un truc infaillible pour travailler la  position du pouce main droite c'est la basse acoustique , y'a pas de micros et sans repose pouce bien sur!! d' ailleurs sa date d'une autre époque!!
et là ta pas le choix , aprés tu joues sur une electrique mais royal !!ton attaque main droite sa va rigoler : sa coute 100 euros (d'occase )sa vaux grave le coup ,
tout les(bon) guitaristes ont des acoustiques et bien qu'elle école; la basse pareil y'a pas de raison !!!  
0
+1
#13
05/09/2014 23:23:36
De mon côté j'ai le pouce littéralement collé sur le micro, d'ailleurs, j'ai du mal à jouer sur certaines basses qui n'ont pas un micro "confortable" 
En règle générale, j'attaque pas mal les cordes dans mon jeu, je cherche le punch, la précision et la rapidité si besoin. Faut dire aussi que je n'ai pas de petites mains ce qui facilite la tâche. Pour ce qui est des vibrations parasites en gardant le pouce sur le micro, je termine quasiment chaque note en m'appuyant sur la corde d'avant (ex : je joue sur Ré, mon doigt va s'amortir sur la corde de La) donc pas de bruit. Après, je me sers aussi énormément de ma main gauche pour étouffer les cordes.

J'ai bien essayé de jouer avec le pouce sur la corde de Mi, mais vu que le point d'appui est souple (côté manche ou je joue surtout) j'ai du mal à mettre la même force dans toutes les cordes et je perd en précision. Mais surtout, quand je veux jouer sur le Mi, je suis perdu... Après pour jouer coolos, ça doit moins gêner.

Sans appuyer le pouce? J'ai un peu l'impression qu'il n'y a que les guitaristes (qui jouent sur une basse comme des guitaristes quoi ) et les joueurs de jazz qui jouent comme ça. Je n'y vois pour ma part aucun intérêt.

En fait pour moi, la position du pouce est très liée au style de jeu.
0
0
#14
09/09/2014 17:58:40
C'est en jouant que tu prendras une position du pouce qui te convient. J'ai côtoyé des bassistes qui posent le pouce sur le micro et attaquent sans déplacer le pouce. Aston Barrett joue souvent avec le pouce qui reste collé sur le coin supérieur du manche (21e case). D'autres bassistes le posent sur le micro et ondulent sur les différentes cordes au gré de leur jeu.
0
0
#15
09/09/2014 19:40:50

C'est sûr, mais d'un autre côté les bonnes positions ne viennent pas forcément naturellement.

Il faut être conscient de ce qu'on fait, comprendre les bons mouvements lentement avant de trouver les bons automatismes. Si on n'y prête pas attention on risque d'acquérir des mauvaises habitudes, parfois difficilles à corriger.

0
0

En Live

Wario a commenté le topic [videothèque des sons] de mr gone il y a 2 jours
Lebollos59 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 3 jours
GregRock vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 3 jours
Chris927 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Greeshma vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Ludo ZEFISH vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Nicobass1793 vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Indonesiae vient tout juste de rejoindre la communauté Slappyto. Bienvenue ! il y a 1 semaine
Grandbill a commenté la tablature de Coup_de_pelle il y a 1 semaine